Retour vers Les archives
Dimanche 1er septembre 2013
a b
 


La rentrée est toujours un moment un peu spécial. Dire : ‘‘On rentre… !’’ c’est, en un sens, reprendre le cours normal de la vie. Rentrer, c’est aussi ‘‘revenir’’ au quotidien quelle que soit ‘‘l’évasion’’. Ainsi, quand ‘‘on rentre’’, on reprend ce qui est important, fondamental.
Et si être en vacances est bien, ce n’est pas de la sorte qu’on peut construire et gagner sa vie.

Parce que c’était une époque où le rôle de l’épouse dans le couple était de s’occuper de la maison, une femme se retrouvait dans une situation très préoccupante au décès de son mari. On ne sait l’origine de ses dettes, mais on sait qu’assumer le quotidien et rembourser n’était pas réalisable au regard de la rémunération du travail des femmes en ce temps-là. Là, elle vint vers l’homme de Dieu, en disant : ‘‘Ton serviteur mon mari est mort, et tu sais que ton serviteur craignait l’Eternel ; or le créancier est venu pour prendre mes deux enfants et en faire ses esclaves’’. Elisée lui dit : ‘‘Que puis-je faire pour toi ? Dis-moi, qu’as-tu à la maison ? Elle répondit : Ta servante n’a rien du tout à la maison qu’une fiole d’huile’’. Et il dit : ‘‘Va demander au dehors des vases chez tous tes voisins, des vases vides, et n’en demande pas un petit nombre. Quand tu seras rentrée, tu fermeras la porte sur toi et sur tes enfants ; tu verseras dans tous ces vases, et tu mettras de côté ceux qui seront pleins’’. Alors elle le quitta. Elle ferma la porte sur elle et sur ses enfants ; ils lui présentaient les vases, et elle versait.

Les circonstances de cette femme étaient terribles et ce qui lui restait, ses enfants, elle était en train de les voir pris par le créancier. Mais l’homme de Dieu, par sa sagesse, recentre cette femme sur ce qui est important : elle et les siens.
C’est vrai qu’elle avait fait le bon choix en faisant confiance à Dieu jour après jour, malgré ce qui arrivait, mais, face à la réalité, elle était arrivée au bout de sa foi. Il fallait dès lors que Dieu fasse quelque chose, et, opiniâtre, elle voulait que Dieu intervienne.

Et Il l’a fait.

Oui, la Bible contient de nombreux témoignages d’hommes et de femmes mettant Dieu à l’épreuve. Certes, ils ont tous fait confiance au Seigneur, mais ils ont tous été amenés au bout de leur foi. Là, tous, encore, ont dû rentrer en eux-mêmes et crier à Dieu, et… comme cette femme, tous ont été exaucé !
Assurément, beaucoup ne s’attendaient pas à voir le Seigneur agir comme Il l’a fait, mais tous ont été comblés et émerveillés.

Pourtant à bout, cette femme a dû rentrer chez elle et s’enfermer avec les siens pour voir Dieu agir.
Avec le Seigneur, il est important de retenir cette démarche. C’est chez soi, sans ‘‘chichis’’ que le Créateur veut agir. Oui, le Seigneur a toujours répondu à ceux qui se recentrent sur ce qui est vrai.

Si cela vous surprend de comprendre que Dieu soit toujours en premier dans ces choses, c’est simplement parce que Dieu est amour (1jn 4/8) et c’est par Lui que l’unité familiale et ses membres peuvent être préservés, ensuite, c’est aussi Lui seul qui pourra agir quelle que soit la situation.
Chez cette veuve, l’huile coulait de la fiole pour remplir de nombreux vases, puis, lorsque les vases furent pleins, elle dit à son fils : ‘‘Présente-moi encore un vase’’. Mais il lui répondit : ‘‘Il n’y a plus de vase’’. Et l’huile s’arrêta. Elle alla le rapporter à l’homme de Dieu, et il dit : ‘‘Va vendre l’huile, et paie ta dette ; et tu vivras, toi et tes fils, de ce qui restera’’ (2R 4/1-7)
Cette femme et ses enfants ont été gardés unis, bien sûr Dieu aurait pu donner beaucoup d’argent comme l’espèrent beaucoup aujourd’hui ; mais n’est-il pas préférable de voir le Seigneur veiller sur sa vie jour après jour et vous garder et vous diriger vers ce qu’il y a de meilleur ? Être riche n’est pas être heureux, or Jésus veut que vous soyez heureux.
Christ s’est fait homme et a souffert la croix pour donner à chacun la possibilité de vivre sous Son divin regard et de bénéficier de Ses interventions.

Confiez-vous en Lui, en cette période, profitez-en pour rentrer aussi et considérer ce qui est important. Vous avez besoin de Christ et Il vous aime, alors… comme cette femme, demandez-Lui une parole…

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com