Retour vers Les archives
 


Quand le marin suit son cap, il sait que le navire peut dériver, mais il avance, et devrait arriver à bon port. C’est de cette manière que le Créateur agit avec nous. Dans cet exemple, Dieu est le marin et l’homme, le navire. Parce qu’Il nous veut libre, le Seigneur est prêt à nous laisser dériver, certes, Il ajustera notre cap, mais seulement si nous le laissons faire.

Ainsi, si nous ne voulons pas répondre aux directives du marin, nous nous présenterons face aux éléments à notre guise et en subirons les conséquences.

C’est ce que connurent nos ancêtres Adam et Eve. Ils n’étaient pas destinés à pécher, mais, à cause de leur négligence, ils s’exposèrent et succombèrent à la tentation.
En effet, Dieu les bénit, et... leur dit: Soyez féconds, multipliez, ... et dominez... sur tout animal qui se meut sur la terre (Ge 1/28) ; puis L’Eternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Eden pour le cultiver et pour le garder (Ge 2/15) ; mais en tout cela, ils faillirent.

 
 

On ne sait combien de temps dura ce temps en Eden, mais on constate qu’Adam et Eve n’eurent pas d’enfant au cours de cette période, qu’ils ne s’occupèrent pas très bien du jardin puisqu’ils ne découvrirent pas l’arbre de la vie, et qu’ils ne dominèrent pas les animaux puisqu’ils écoutèrent les enseignements d’une bête.
Ainsi, dès les premiers chapitres de la Bible, le Seigneur dévoile la liberté qu’Il octroie à chacun. Et s’Il a jugé immédiatement le péché, Il est resté proche de ses créatures. Ce qui nous est révélé par les offrandes de Caïn et Abel, ainsi que leurs capacités à connaître l’appréciation du Créateur.

Aujourd’hui, Dieu n’a pas changé.
Dans des situations compliquées, quand certaines religions invoquent le destin, le Dieu vivant annonce qu’Il a une solution et qu’Il est suffisamment puissant pour tout changer.

Bien que ce fût différent, après leur péché Eve et Adam se sont attachés à honorer Dieu et à plaire à Celui qui ne les quittait pas. C’est ainsi que le Seigneur prit soin d’eux, et même si cela ne fut pas toujours simple, Dieu les conduisit à bon port : au paradis.

Ne sommes-nous pas un peu comme Adam et Eve dans leur condition ?

Oui, tous, sans distinction, avons péché et avons perdu la beauté glorieuse dont Dieu avait revêtu l’homme. Tous avons manqué le but... assigné dans son plan. Personne ne saurait prétendre être approuvé de Dieu, ni accéder à sa glorieuse présence (Ro 3/23 (PVV)).
Malgré le péché, Dieu manifeste en Christ son amour envers nous. Quand le Seigneur sacrifia la vie d’un animal pour vêtir nos ancêtres et les racheter, de la même manière Christ s’est offert lui-même sans tache, une seule fois pour porter notre péché (cp. Hé 9/14 & 28) et nous ouvrir l’accès à l’éternité.

Quand le bateau ne sait plus trop quel cap suivre, quand les vents et les eaux semblent se combiner comme pour faire couler l’embarcation, pourquoi ne pas faire confiance à Celui qui sait !

Non seulement Christ peut diriger votre vie et l’établir dans une bonne direction, mais Il peut aussi faire des miracles en commandant même aux éléments, qui Lui obéissent (cp. Luc 8/25).
Si Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et... tout pouvoir Lui a été donné dans le ciel et sur la terre (Ro 8/34 & Mt 28/18).

Alors, même si votre navire semble peu maniable, que risquez-vous à laisser Jésus prendre les choses en main, Sa science et Sa puissance sont infinis !


 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact