Retour vers Les archives
 
 
 


Israël commémorait les interventions de Dieu et trois fois par an, cela devait être grandiose de voir tout un peuple prendre la route pour se rendre au temple du Dieu Créateur à Jérusalem. Avant ces fêtes, le quotidien s’arrêtait pour laisser place à d’immenses convois où homme, femmes, enfants avec leurs animaux de bâts se retrouvaient. En faisant de 20 à 50 kilomètres par jour, cela pouvait prendre pas mal de temps pour faire parfois plus d’une centaine de kilomètres.
Etrangement, quand on considère la facilité, à cette époque, avec laquelle les peuples pouvaient se mettre en guerre, jamais l’histoire ne relate de mise en danger d’Israël lors de ces moments. En effet, vu l’ampleur du déplacement de population, personne ne pouvait ignorer ces fêtes, pourtant les faits sont là, Dieu gardait son peuple.

Si aujourd’hui les fêtes de fin d’année voient beaucoup de monde sur les routes, c’est le plus souvent pour retrouver la famille ou pour les loisirs rarement dans le but de se rappeler qu’un jour Dieu s’est fait homme en vue de nous ouvrir le ciel. Pourtant cet amour manifesté sur la croix est pour tous et se révèle quand le Seigneur peut prendre soin d’une vie, d’une famille.

Joseph et Marie aimaient Dieu. Pour cela, ils participaient aux fêtes solennelles d’Israël en y amenant leurs enfants. Mais un jour, alors que Jésus avait 12 ans, ils repartirent sans Lui. Croyant qu’Il était avec leurs compagnons de voyage, ils firent une journée de chemin, et le cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances. C’est ainsi que, ne l’ayant pas trouvé, ils retournèrent à Jérusalem pour le chercher (Luc 2/44-45).

Certes, ils étaient parents mais, parent ou non, quand le Seigneur est absent, il y a un vide. A la fête cela allait car Christ était là quelque part, mais en partant Il manquait, c’est pourquoi Joseph et Marie ont pu faire une journée de marche, mais pas plus.
De la même manière, sur la route d’Emmaüs les disciples de Jésus, bien qu’arrivés à destination et à table, n’hésitèrent pas à reprendre la route le soir, pour faire plus d’une dizaine de kilomètres, simplement parce que Christ s’était manifesté.

Comme beaucoup, ces disciples présumaient Jésus mort et enterré en ne croyant pas à sa résurrection, cependant là, ils venaient de vivre l’accomplissement des propos du Seigneur.
S’ils repartirent rapidement, c’est qu’ils savaient que dorénavant chaque parole de Christ allait se réaliser et qu’il fallait être à Jérusalem pour voir l’accomplissement du plan de Dieu dans leur vie.

Comme ces disciples d’Emmaüs, encore aujourd’hui, beaucoup vivent leur foi sans réellement y croire.
A ses contemporains le Seigneur a pu dire : si je fais les œuvres de mon Père, même si vous ne me croyez point, croyez en elles (Cp. Jn 10/38).

Parce que Dieu ne change pas Ses œuvres sont toujours là. Et l’accomplissement de la promesse pour ses enfants, c’est que vous pouvez êtes pardonné, sauvé et écouté de Dieu.

Est-ce ce que vous vivez, ou avez-vous l’impression que lorsque vous demandez quelque chose à Dieu, il ne se passe rien ? D’ailleurs, vu le résultat, peut-être même que vous avez cessé de Lui demander quoi que ce soit. Je risque de vous choquer, mais si c’est ce que vous vivez, vous avez raison.
Si les disciples d’Emmaüs sont vite repartis, c’est réellement que leurs vies étaient marquées.
Aujourd’hui encore, avec nos faibles mots, nous pouvons vous assurer que ce que la Bible dit est OUI et AMEN. Oui, Christ est mort, bien plus, Il est ressuscité et Il règne. Et ce qu’Il a dit, Il le fait.
C’est pourquoi, pardonné et sauvé au travers du sang de Christ, nous savons que le Seigneur nous écoute et qu’Il agit.
Dieu veut vous écouter, ce qui l’en empêche, c’est votre péché. Vous n’en avez peut-être pas beaucoup, mais un seul, un seul petit mensonge, ou une seule rancœur non pardonnée, vous prive de l’accès à la présence du Dieu saint.
Christ peut effacer cela !
Vous en doutez… ! ! ! Parce que la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Christ (Ro 10/17) ; ouvrez votre Bible, venez écouter le message de l’Evangile.
Nous pouvons vous affirmer que Christ vous y attend !



 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com