Retour vers Les archives
a b
 


Ses parents lui ont interdit d’aller seul se baigner, alors, l’enfant regarde l’eau avec envie. Il aimerait être plus grand et pouvoir y aller, mais il est petit, et puis : « Papa et maman ne veulent pas, ils ont dit d’attendre un peu... ! »
Soudain, le grand frère passe et le pousse. Les parents accourent, sortent le petit de l’eau et réprimande le pousseur qui n’a qu’une réponse : « j’ai pas fais exprès, je voulais pas faire de mal ! »
On connaît ce genre de bêtise, ça peut amuser, mais avec des enfants en bas âge, la rigolade peut rapidement tourner au drame. Malgré tout, le ’’grand’’ ne ment pas, sur le moment il n’a pu résister et a poussé son frère, sans vraiment réaliser ce qu’il faisait.
Parfois les adultes ont les mêmes attitudes que ce ’’grand’’. Nombreux sont les coupables que l’on voit se défendre en avançant qu’ils ne pensaient pas faire autant de mal. Un peu comme si un individu prenait un fusil et tirait au milieu d’une foule, en s’étonnant que quelqu’un tombe touché par le projectile. N’importe qui aurait pu prévoir, mais c’est comme si, pris dans l’action l'initiateur était aveuglé.

S’amuser, chercher son intérêt,... et ne pas réfléchir aux conséquences est, malheureusement, de ce monde. Mais, avoir pour seul argument : « je ne pensais pas faire autant de mal... ! », c’est être victime ou esclave de soi et des choses qui nous influencent. Et quand enfant, ça passe..., quand on est plus grand... ! ! !

Ce penchant naturel de l’homme est flagrant. Quand certains passent sans se faire prendre, d’autres paient ’’cash’’. Cependant, il y a pour toute chose un temps et un jugement (Ecc 8/6), en effet, tout est nu et découvert aux yeux de Celui à qui nous devons rendre compte (Héb 4/13).

Oui, devant Dieu nous sommes tous coupables de péché (cp. Ro 3/23).

Mais Dieu nous aime.

Et si tous n’iront pas au paradis, ceux qui auront lavé leurs robes et les auront blanchies dans le sang de l’Agneau (Ap 7/14 (BFC)) ou, dans le sang de Christ y auront accès.

La robe n’est rien d’autre que le vêtement apparent et, dans l’imagerie biblique, celle du pécheur est sale.
Parce qu’aucun ne peut accéder à la pureté du Dieu saint, Christ est venu versé son sang, donné sa vie, pour vous comme pour moi. Oui, quand la loi réclame vie pour vie (Ex 21/23), Jésus y a satisfait en s’offrant à la croix pour racheter le pécheur.

En se faisant homme, le Seigneur a révélé toute Sa volonté de nous avoir avec Lui. Non seulement Il est allé à la mort mais Il en est ressuscité. Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ (1Cor 15/22).

Cette vie, Dieu désire que vous la viviez dès maintenant. En effet, par Sa puissance le Seigneur peut vous faire entrer dans une vie faites de joie et de paix, comme vous ne le soupçonnez pas.

Vous voir heureux et libre est le désir de Dieu. Alors, pourquoi n’accepteriez-vous pas la proposition de Celui qui vous veut du bien ?

Vivre, plaisanter, rire,... ne sont pas contraire à la vie chrétienne. Mais la joie et le plaisir que Dieu veut vous voir vivre sont partagés et plein de bienveillance.

Ici-bas, personne ne sera parfait, malgré tout Dieu est capable d’une grande œuvre pour nous et pour ceux qui nous entourent.
Ne perdez pas de temps, Dieu est prêt, Il vous attend !



 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com