Retour vers Les archives
Dimanche 6 décembre 2015
a b
 


En ce début de XXIème siècle et depuis pas mal d’années, se succèdent crises et difficultés économiques auxquelles se cumulent aujourd’hui une époque où personne ne se sent en sécurité nulle part. En effet, les attentats à Paris comme de parts et d’autres dans le monde suscitent de la méfiance et un repli sur soi.

En son temps, le prophète Jérémie vécu une époque semblable. Si le roi, sa cour comme une grande part du peuple ne lui étaient pas favorables, il dût faire face aussi à l’invasion de Nebucadnetsar. Jérémie n’avait pas le choix, il était au mauvais moment, au mauvais endroit à la mauvaise époque. Mais …

… Jérémie connaissait Dieu. C’est dans ces conditions qu’il traversa cette période mouvementée de l’histoire d’Israël. Il savait ce que Dieu voulait, mais personne ne l’écoutait et il finit ainsi par se retrouver malgré lui en Egypte contre la volonté du Créateur. C’est dans ces circonstances qu’il annonça de la part de Dieu à son secrétaire : … voici, je vais faire venir le malheur sur toute chair, dit l’Eternel ; et je te donnerai ta vie pour butin, dans tous les lieux où tu iras (Jé 45/5).

Laissant tout, cet homme se retrouvait avec pour seul bien sa vie.

C’est vrai que c’est une déclaration faite à un homme dans des circonstances particulières, mais quand on y réfléchit un peu, c’est aussi valable pour nous aujourd’hui.
On sait bien que l’abondance n’entraîne pas forcément le bonheur. Oui, être heureux est autre chose et pour y accéder, il faut vivre.

C’est triste de voir combien on ne nous présente le bonheur qu’à travers des schémas stéréotypés. La vie est plus que cela et les plus de 5000 hommes, femmes et enfants qui ont participés à la multiplication des pains avec Jésus-Christ, n’ont pas hésité à se mettre en danger en le suivant, en l’écoutant longuement et en le cherchant, alors qu’ils étaient en partance pour Jérusalem afin de célébrer la Pâque (Jn 6/1-29).

Pour les siens, comme pour soi, ces personnes n’ont pas fait ces choix ‘‘par hasard’’. Suivre Jésus, l’entendre apportait à chacun quelque chose qui n’est pas de ce monde. Ils vivaient là quelque chose qui n’était pas commun. C’est pour ça qu’ils sont restés et qu’ils l’ont suivi.

Christ est la vie (cf. Jn 1/4).

La vie est précieuse, aucun bien ne peut prévaloir sur elle. Dieu le sait et Jésus a tout accompli en allant jusqu’à la mort de la croix afin de donner à ceux qui le cherchent paix et assurance.

Ce qui se passe sous nos yeux a été annoncé, la Bible en parle. Et si nous devons lutter contre ces choses mauvaises, notre bien-être commence aussi par nous-même.

Jésus pense à vous. Il vous aime et voudrait vous combler. Croyez en lui et…
vivez en paix…

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com