Retour vers Les archives
a b
 


La vie est quelque chose de très particulier. Tout peut aller très bien et d’un coup, tout bascule sans que l’on comprenne vraiment pourquoi. Peu importe, quand on est dans cette situation, il faut en sortir.
C’est ce qui s’est passé dans la vie de ce chef religieux. Dans sa ville, il était respecté et reconnu dans son autorité mais sa fille tomba malade. Ce qu’aucun parent n’ose imaginer, lui est arrivé, sa petite se mourrait.
Il avait fait fi des conventions et, au risque de perdre ce qu’il avait, il est allé trouver Jésus. Oui, un miracle était nécessaire, pour ne pas dire la seule solution. Là, lorsque Jésus fut arrivé à la maison… Il leur dit : Retirez-vous ; car la jeune fille n’est pas morte, mais elle dort. Et ils se moquaient de Lui. Il entra, prit la main de la jeune fille, et la jeune fille se leva (Mt 9/23…25).

En lisant ce même moment dans l’Evangile de Luc, on apprend que cette petite avait une douzaine d’année. Or, à 12 ans, pour les filles juives c’est le temps de la Bat Mitsva, soit le moment où la jeune est capable de discerner le bien du mal et donc d’entrer dans la vie adulte, dans une vie où elle est responsable de ses choix.

C’est à ce moment de sa vie que cette petite meurt. Comme si son, choix ‘‘naturel’’ conduisait à la mort.

Avait-elle fait un choix ?
Nous ne le savons pas, mais qu’elle en ait fait un ou non, ce que nous enseigne ce passage, c’est que sa vie, elle la doit à Jésus-Christ.

Oui, dans toute la Bible, prendre quelqu’un par la main symbolise le fait de le conduire, comme pour un aveugle.
Ainsi, quand Jésus est venu prendre la main de cette petite, symboliquement, Il montre en dirigeant une vie, toute la puissance qu’Il est capable de déployer pour bénir et accorder ce qu’il y a de plus précieux : la vie éternelle.

C’est vrai que ce n’est pas la petite fille qui a pris la main de Dieu, c’est bien le Seigneur qui est venu, qui lui a pris la main et qui l’a ramenée à la vie.
Cette œuvre, Christ désire l’accomplir dans chaque vie. Certes, chacun sait au fond de lui que l’éternité existe et que l’infini est là. Ce dépôt, nous l’avons tous et si Dieu nous l’a donné, c’est afin que chacun puisse s’interroger et Le chercher.

Quoi que vous viviez, que ce soit facile ou difficile, Christ est toujours prêt à intervenir si on fait appel à Lui.
Bien sûr, Il ne veut pas vous laisser dans le malheur, mais ce qu’Il veut avant tout c’est vous saisir la main.

Oui, le Seigneur veut vous conduire vers l’éternité. Or, l’éternité peut commencer dès aujourd’hui si vous le désirez.

Comment ? En croyant !
En croyant que Jésus est mort pour le pardon des péchés et qu’Il est ressuscité pour la vie éternelle afin de sauver tous ceux qui se confient en Lui.

Cette œuvre, Christ l’a accompli à la croix. Et, par Sa vie, Il communique à tous ceux qui le désirent, Sa paix, Sa joie et Son divin soutien quelques soient les circonstances.
Et même si tout peut paraître perdu d’avance, Jésus n’est jamais dépassé. Ce qu’a vécu ce chef religieux en est une illustration.
Alors, si vous aussi, vous aspirez à voir le Seigneur intervenir chez vous, pour vous ou pour les vôtres, n’hésitez pas…
Adressez-vous à Dieu et attendez-vous à vivre quelque chose de grand.

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com