Retour vers Les archives
a b
 


Rentrer, semble-t-il, n’a jamais été aussi difficile. Après les vacances et un été bien chaud, reprendre ses habitudes n’est pas simple, surtout lorsque menacent la grippe, la crise, les taxes à venir, le dérèglement climatique, etc...

Malgré tout, les hommes mangent et boivent, se marient et marient leurs enfants... et ils ne se doutent de rien.

De quoi faut-il se méfier, vous demandez-vous ?

Du retour de Jésus.
Oui, Jésus-Christ reviendra, et comme, au temps de Noé où Dieu a jugé la création, le déluge est venu et les a emportes tous : il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme (cp. Mt 24/38-39).

C’est vrai qu’il est toujours possible de discréditer la Bible en avançant qu’elle est simplement un livre. Cependant, ce livre ne s’est jamais trompé.
De l’archéologie à l’astronomie en passant par toutes sortes de sciences, aucune étude d’un certain niveau n’a pu avancer une erreur de la Bible. Ainsi, fort de cela, d’un point de vue statistique, ce qui est annoncé arrivera et donc : Jésus revient !

Le seigneur agit ouvertement et annonce ce qu’Il fait.
Parmi de nombreux autres, nous pouvons illustrer nos propos par Abraham à qui Dieu parla en le prévenant de ce que vivra sa postérité : Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans... A la quatrième génération, ils reviendront ici; car l’iniquité des Amoréens n’est pas encore à son comble (Ge 15/13...16).

Comme en ce temps là où le Créateur a usé de patience avant de juger les Amoréens iniques. Aujourd’hui, à la fin des temps, le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance (2Pi 3/9).

Se repentir, c’est changer de mentalité. De manière pratique, cela commence par un déclencheur qui ne peut être provoqué que par Dieu Lui-même.

Prendre du temps pour chercher Dieu et y disposer son coeur sont les seules choses qui nous appartiennent vraiment.
Au temps de Christ, les hommes et les femmes venaient de loin pour s’approcher du Seigneur. Quand on réalise qu’en marchant bien on arrive à peine à une 40aine de km par jour, que dire de ceux qui venaient de contrées encore plus éloignées que cela juste pour voir le Christ. Bien sûr, ils avaient la foi, mais ils y ajoutaient les actes. Et aucun n’a été déçu.

C’est encore de nos jours ce que Dieu veut.

Ils avaient tous entendu parler de signes, de prodiges et de miracles et ils ont tous vu s’accomplir toutes ces choses.

Pourtant, le Seigneur n’est ni une curiosité, ni au service de l’homme. S’Il fait tout cela, c’est par amour pour tous ceux qui manifestent leur besoin de Le connaître.

Christ agit toujours de la même manière. Cherchez-Le, dans votre cœur, confiez vous à Lui et prenez du temps.
Ouvrez Sa Parole ou venez l’écouter, comme Il l’a promis, Jésus la confirme toujours par les miracles qui l’accompagne et Il sait ce qu’il vous faut (cp. Mc 16/20).

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com