Retour vers Les archives
Dimanche 8 septembre 2013
a b
 


Dans la Bible, on trouve plus de 45 fois cette expression ‘‘car Dieu’’. Cela signifie que les actions de Dieu peuvent avoir une cause. Et si le Créateur fait ce qu’Il veut, cela reste dans la limite de ce qu’Il dit dans Sa Parole. En effet, Dieu n’est point un homme pour mentir (Nbre 23/19).
Et la plus belle chose que Dieu souhaite accorder à tout homme, c’est la foi, sans distinction de condition. Celui qui accepte cette proposition de Dieu : ‘‘croire en Jésus-Christ, Son Fils unique’’, entre, de droit, dans la vie éternelle.

Entrer dans cette vie, c’est vivre, jour après jour, voire instant après instant, sous le regard de Dieu, selon Ses directives. Croire qu’un chrétien fait ce qu’il veut et se contente de prier quand les problèmes sont là, n’est absolument pas biblique.
Un chrétien se laisse guider par Christ en faisant ce qu’il faut pour rester fidèle aux préceptes du Seigneur. C’est dans ces conditions que Jésus dépose Sa paix dans le cœur des siens. Une paix liée à l’assurance que Celui qui veille aura toujours le dernier mot quelles que soient les épreuves traversées.

C’est dans ces circonstances qu’Amatsia, un roi de Juda, se vit dans l’obligation de congédier des mercenaires. En effet, après avoir mobilisé tous les hommes qu’il pouvait pour partir en guerre, il compléta ses effectifs avec des mercenaires. Cependant, un homme de Dieu vint le trouver, pour lui dire : Si tu vas avec eux (les mercenaires), quand même tu ferais au combat des actes de vaillance, Dieu te fera tomber devant l’ennemi, car Dieu a le pouvoir d’aider et de faire tomber (2Chr 25/8)
L’avertissement est très clair. Amatsia a choisi de gagner, c’est pourquoi, il se sépara très vite des mercenaires en leur laissant l’argent engagé, Dieu pouvant donner bien plus que cela (2Chr 25/9).

Et Amatsia a gagné.

C’est important de gagner. Je n’ai d’ailleurs jamais croisé de personne détestant gagner. Or, dans la vie, tôt ou tard, on perd. Et si ce n’est face à des hommes ou face à des systèmes humains, c’est au moment de passer de vie à trépas que chacun pourra s’apercevoir de sa victoire ou de sa défaite.

Comme pour Amatsia, c’est Dieu qui choisit. Son choix se portera sur tous ceux qui auront mis leur foi en Jésus-Christ, car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle (Jn 3/16).

Et cette vie éternelle, l’homme s’y installe dès la naissance de la foi, là, Dieu est avec toi (1Sa 10/7).

Comment le sait-on ?

En demandant à Jésus de nous le signifier. Certes, croire est une chose, mais réaliser Son péché et son éloignement de la sainteté à laquelle Dieu nous a pourtant destiné est l’étape la plus importante.
Oui, la mort est notre destiné légitime, mais Christ en mourant sur la croix, s’est offert en sacrifice expiatoire. Lui, saint et pur, a donné son sang, sa vie, afin de nous soustraire à la condamnation qui repose sur tout pécheur.

Ensuite, conscient de son état, chacun peut remettre sa vie au Seigneur et recevoir Sa paix, Sa joie ainsi que Ses conseils pour que Christ puisse diriger votre vie vers ce qu’il y a de meilleur, juste Car Dieu vous aime.

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com