Retour vers Les archives
Dimanche 9 décembre 2012
a b
 


Son existence, Sa fidélité, Sa puissance, Sa permissivité,… sont de réelles et vraies questions. De plus, face à toutes les sectes et/ou religion qui fleurissent où se trouve la vérité, le vrai Dieu ?
Nous sommes tous passés par là, et c’est bien.

Ces choses ont toujours existé. C’est pourquoi, la Bible nous parle de cette ville, Bérée en Macédoine, où en écoutant à l’apôtre Paul, ils étaient prudents. C’est dans ces conditions qu’ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact (Ac 17/11).
C’est bien de vérifier et de valider ce qui est écrit. Comme ces hommes, nous pouvons vous dire que tout ce que la Bible dit est vrai et se vit.

Sur la parole d’une enfant, Naaman, chef de l’armée du roi de Syrie, atteint par la lèpre… partit, prenant avec lui dix talents d’argent, six mille sicles d’or, et dix vêtements de rechange. Il alla voir le roi d’Israël avec les recommandations de son souverain, et rien ne se passa. La situation entre les deux pays était tendue, mais Elisée fit appeler ce chef d’armée. A sa venue, Elisée ne sortit même pas, il lui fit dire par un messager : Va, et lave-toi sept fois dans le Jourdain ; ta chair redeviendra saine, et tu seras pur. Naaman fut irrité, et il s’en alla, en disant : Voici, je me disais : Il sortira vers moi, il se présentera lui-même, il invoquera le nom de l’Eternel, son Dieu, il agitera sa main sur la place et guérira le lépreux (2R 5/1…11).

Naaman avait tort ! Il avait tort, simplement parce qu’il attendait que Dieu agisse comme il se l’imaginait.
L’argile dit-elle à celui qui la façonne : Que fais-tu ? (Es 45/9). Autant ce chef d’armée s’inclinait devant son roi et se soumettait à ses décisions, autant il désirait voir le Créateur de toute chose exécutait ce qu’il Lui dictait.
Si Dieu ne se plie jamais à nos désirs, Il veut bénir celui qui Le cherche et qui se soumet.

Se soumettre n’a pas été simple pour Naaman, comme ça ne l’est pour personne. Mais Il l’a fait et Dieu a agi.

Fonder sa croyance sur des rites traditionnels est un héritage. Naaman avait le sien et nous avons tous le nôtre, mais ramener Dieu à cela n’est pas bon.

La vraie foi se vit, elle ne s’hérite pas.
Quand on accomplit des rites, on vit des expériences avec Dieu : Sa présence, Ses miracles, son pardon, Sa protection,…

C’est en Jésus-Christ que, comme Naaman, chacun peut être vivre de grandes choses avec Dieu. Oui, Jésus, seul, est le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par Lui (Jn 14/6).

Naaman n’a pas attendu de rentrer dans son pays pour prendre le temps de vérifier la Parole et la puissance de Dieu. Devant tous, il ravala son orgueil pour faire ce qu’Elisée lui fit dire. Puis, guéri, Naaman retourna vers l’homme de Dieu,… il se présenta… et dit : Voici, je reconnais qu’il n’y a point d’autre Dieu sur toute la terre (2R 5/15).

Jésus aimerait que vous viviez aussi de telles expériences.
Ne ramenez pas Dieu à vos propres représentations, ne Le limitez pas à ce que vous pouvez simplement comprendre, car Christ peut faire, par la puissance qui agit en ceux qui se confient en Lui, infiniment au-delà de tout ce qu’ils peuvent demander ou penser (Eph 3/20).
Acceptez la supériorité du Créateur, venez vers Lui et voyez,… Il est parfait !

 

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com