Retour vers Les archives
Dimanche 10 janvier 2016
a b
 


Vendredi 1er Janvier était le premier jour de l’année 2016. La veille, le jeudi, était un jour comme les autres, sauf qu’il y avait dans l’air les préparatifs du passage de 2015 à 2016. Jeudi soir on était en 2015 et vendredi en 2016, la seule différence avec les autres jours c’est que nous avons quasiment tous attendu minuit pour fêter ce passage.

Oui, c’est un changement de jour comme les autres, ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour (Ge 1/5). Et il en sera de même chaque jour de cette nouvelle année, sauf que certains, par les larmes, la surprise ou la joie, seront plus marqués que d’autres.

C’est de la même manière que notre Créateur a marqué les périodes de la création. Un instant ne différait pas du suivant, sauf que… Dieu avait fait quelque chose de nouveau. Au cinquième jour, Dieu vit que cela était bon (Ge 1/25). Mais après la création de l’homme et de la femme, Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon (Ge 1/31).

Quand le Seigneur dirige et fait les choses…, c’est parfait.

Ainsi, lorsque quelqu’un lui confie sa vie, même si cela prend du temps, même si les circonstances sont défavorables, il gère à la perfection les choses pourvu que nous en laissions la possibilité.
Comme il a créé l’univers, Dieu veut faire des siens de nouvelles créatures. S’il n’est aucunement question de changer d’apparence physique, c’est au plus profond de notre cœur et de notre mentalité que Christ, par son Esprit-Saint transforme les siens de gloire en gloire.

Depuis, la création l’homme n’a eu de cesse de s’éloigner de Dieu. Le peuple d’Israël en est l’exemple, et c’est en Christ seulement que nous avons accès à Dieu. Mort et ressuscité, Jésus permet aujourd’hui, à tous ceux qui désirent le suivre, d’entrer dans l’intimité de leur Créateur.

Parce que chaque jour se ressemble et parce que certains seront ‘‘surprenants’’, ne laissez pas les circonstances agencer les choses. Jésus, de son trône, aimerait pouvoir vous garder et vous conduire vers ce qu’il y a de meilleur, de très bon.
Son intervention dépend de votre décision.

En croisant des personnes que je n’avais pas encore rencontrées, je présentais mes vœux, lorsque qu’une jeune dame, très digne, finit par dire : ‘‘De toute façon, ça ne pourra pas être pire que 2015 !’’.
On ne sait pas de quoi demain sera fait, Dieu le sait... et il veut nous garder.

 

Si on assume assez facilement la joie, les moments difficiles sont plus compliqués à gérer et Christ veut nous y aider, voire nous en garder.

Acceptez le miracle de son intervention dans votre vie.

Dans un monde, où tout peut arriver, ne laissez pas les circonstances vous diriger, invitez Jésus à agir et vivez sa grâce.

Que 2016 soit pour vous une entrée vers des lendemains bons et très bons… !

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com