Retour vers Les archives
a b
 


Comme vous, Jésus a régulièrement été confronté à des situations qu’Il n’approuvait pas. Parmi elles, il y a cette fois où le Christ entra de nouveau dans la synagogue (Mc 3/1). S’il est vrai que la Bible ne nous donne pas de plus grandes précisions, elle nous indique néanmoins que Jésus a dû précédemment en sortir pour y entrer de nouveau, pour y entrer encore ou pour y retourner. Et si la Bible donne ce détail, c’est qu’il n’est pas négligeable.

Oui, Christ était parfaitement homme et, face à certaines situations, il est important de prendre un peu de recul pour faire ce qui est bien et juste.
C’est dans ces conditions qu’en revenant, Jésus dit à l’homme qui avait la main sèche : Lève-toi, là au milieu. Puis il leur dit : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une personne ou de la tuer ? Mais ils gardèrent le silence. Alors, promenant ses regards sur eux avec indignation, et en même temps affligé de l’endurcissement de leur cœur, il dit à l’homme : Etends ta main. Il l’étendit, et sa main fut guérie (Mc 3/3-5). La réaction ne se fit pas attendre, car dès ce moment les religieux cherchaient à faire périr le Christ.

Oui, Jésus est entré à nouveau pour se trouver face à un homme qui avait la main sèche (Mc 3/1). Le Seigneur voyait et savait que la religiosité s’opposerait à l’amour et à la bonté du Créateur. C’est pourquoi, Christ est sorti un moment.

Jésus connaissait la volonté du Père, Il savait que Dieu aimait cet homme et qu’Il avait résolu de le guérir. C’est dans ces conditions qu’Il a fait venir ce paralysé au milieu pour que tous voient et prennent position. Et si, à cause de la pression sociale, culturelle ou de la tradition, aucun n’a réagi, s’est bien qu’aucun n’était libre.
Pour le Seigneur, chacun est responsable de ses propres œuvres, et alors chacun aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non par rapport à autrui (Gal 6/4).

Oui, savoir que Jésus est le Fils de Dieu, qu’Il est mort et ressuscité pour le pardon des péchés et le don de la vie éternelle, est bien, mais, comme ici, chacun a une position à prendre devant Dieu.
Dans cette synagogue, les hommes n’ont pas voulu de l’œuvre de Christ. Mais d’autres, quelques années plus tard à Bérée, reçurent la parole avec beaucoup d’empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu’on leur disait était exact (Ac 17/11).

La Bible est la garante de la vérité, et rien de ce que Jésus fait ne va à l’encontre des Ecritures. Ces hommes savaient que Dieu ne se contredit jamais, c’est pourquoi ils voulaient valider et connaître la bonne nouvelle de Jésus le Messie.

Et vous… ? Désirez-vous, comme ces gens de Bérée connaître le Christ et vivre Sa Parole ?

Jésus a été en colère de voir que les ‘amis’ du paralysé préféraient leurs traditions à ce que Dieu disait. C’est vrai que, pour cet homme, Jésus est passé outre ce manque de foi. Et, encore aujourd’hui, croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut (2Pi 3/15).

Ce n’est pas simple de réaliser qu’il y a une erreur dans ce qu’on fait et dans ce qu’on vit. Mais, comme ces hommes de Bérée, pourquoi ne pas rechercher dans la Parole de Dieu la vérité de votre Créateur.

Ouvrez la Bible, lisez les Evangiles, les actes des apôtres puis les Epîtres ; ensuite l’Ancien Testament et voyez… Combien Christ a de motifs de s’irriter quand Il ne vous voit pas pleinement béni. Oui, c’est ce qu’Il veut pour vous !

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com