Retour vers Les archives
Dimanche 10 novembre 2013
 
 
   
 


Un jour, un marathonien d’un bon niveau me disait : ‘‘J’admire ces hommes et ces femmes qui viennent sur une course et qui boucle la distance 6, 7 ou 10 heures… Je ne pourrai pas courir aussi longtemps. Ils ont de la volonté et sont vraiment bons.’’ J’ai trouvé cette remarque spéciale dans la bouche de quelqu’un qui court longtemps tous les jours et qui aligne les kilomètres à une vitesse que beaucoup ont des difficultés à atteindre en vélo.
C’est important d’être conscient de ses limites et c’est un privilège qui rend humble.

Mais cette humilité, si elle m’a surpris chez ce sportif, elle m’interpelle encore plus quand elle vient de Dieu. Oui, Dieu est humble. D’ailleurs tout au long de l’Evangile de Marc, le Seigneur se présente comme un serviteur. Et, chez une personne riche, qui est le plus humble si ce n’est le serviteur !

Et notre Créateur nous a fait riche.
Riche de choisir de Le connaitre ou non, Riche de bénéficier de la création, Riche de notre liberté de choisir notre vie,… Bref infiniment plus riche que ce que nous présente ce monde.
C’est vrai que certains vivent chaque jour des choses terribles, mais en Christ, il y a la promesse de Dieu d’agir avec force et autorité chez tous ceux qui Le suivent. D’ailleurs, justement dans cette Evangile de Marc, on peut constater que dès les premières lignes, Dieu envoie un homme pour parler de Christ. Ce qu’il disait était très simple : ‘‘Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers’’. Jean parut, baptisant dans le désert, et prêchant le baptême de repentance, pour la rémission des péchés. Tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui ; et, confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain (Mc 1/3-5).

Sans télé, ni radio, ni internet, Jean-Baptiste, en disant des choses simples, voyait venir à Lui des foules nombreuses. Pour arriver au Jourdain, ces hommes, ces femmes et ces enfants accomplissaient à pieds pendant un voyage à pieds qui durait des heures voire des jours.
Comment expliquer cela, si ce n’est pas un écho spécial de Dieu dans les cœurs !

Plus loin, exactement le dernier verset de cet Evangile, Jésus nous donne la clé, Dieu envoie des hommes qui s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient (Mc 16/20).

De la même manière, après que Dieu le Fils soit venu, qu’Il se soit offert sur la croix pour ressusciter le troisième jour, le Seigneur continue d’envoyer des hommes pour parler de Lui et de Son œuvre. Avec cette constante : c’est toujours Dieu qui fait le travail en coachant chacun et en agissant avec puissance pour confirmer Sa souveraineté annoncée.

Dieu ne change pas… (Mal 3/6).

Certes, on a beaucoup plus de moyens de communication qu’à cette époque, mais quel que soient les choses utilisées, dans votre vie, chez vous, c’est Dieu qui doit agir. Bien sûr, le Seigneur peut utiliser un homme, mais c’est Christ, en vertu de Son œuvre et de Sa divinité qui doit être prié, et Il agira.

Nous ne savons pas si vous courez le marathon, des trails, si vous vous contentez d’un simple footing ou même si vous ne courez jamais, mais nous savons que Christ vous aime. Nous savons aussi qu’Il vous considère et qu’Il veut travailler chez vous, pour vous et avec vous.

De quelle manière ?
En confirmant la parole par les miracles qui l’accompagnent.

Oui, c’est une promesse que vous seul pouvez vivre, si vous faites la démarche de Lui demander de vivre cette grâce.

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact