Retour vers Les archives
a b
 


Assis à la place du passager, il est attentif à la conduite de son épouse. Même si elle conduit régulièrement, il est moyennement rassuré. Lorsqu’elle s’en aperçoit, elle l’interpelle :

  • « Qu’est-ce qui ne va pas ?
  • Non rien...
  • Il y a un souci, je te sens crispé... je conduis mal ?...
  • Non, c’est rien, juste quand tu ralentis
  • Je veux bien mais tourner – accélérer - ralentir font partie de la conduite et quand je conduis, si tu ne me fais pas confiance, pour tout, c’est comme si tu ne me faisais pas confiance du tout. »

Cette scène nous renvoie aisément à des situations vécues où on s’est retrouvé mal à l’aise à côté d’un conducteur. Néanmoins, la réflexion de cette conductrice est juste.

Cette phrase : « si tu ne me fais pas confiance, pour tout, c’est comme si tu ne me faisais pas confiance du tout », c’est un homme de Dieu qui l’a entendue un jour, et c’est Dieu Lui-même qui la faisait entendre à son cœur.
A cette époque, cet homme voulait bien vivre une expérience avec Dieu voire connaître le Christ, mais sans vraiment faire de choix et sans réellement accepter que le Seigneur le dirige dans toute sa vie. Or la Bible est claire, nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre... (Mt 6/24), et accéder à l’éternité n’est possible que si l’on est conduit par l’Esprit de Dieu (Ro 8/14).
Notre Créateur le sait et tous les exemples qu’Il nous donne, concernent des hommes qui ont dû se laisser conduire. Parfois ça a été compliqué, mais Dieu a toujours agit pour le bien des siens. Par exemple, c’est guidé par Dieu que Moïse a vu la mer s’écarter devant lui et obtenu une grande victoire. Oui, quand on laisse le Seigneur diriger les choses, Il agit avec une autorité telle que rien ne peut résister.

Son désir est de bénir, de vous bénir.
C’est par amour, que le Fils a renoncé à sa déité pour se faire homme et aller jusqu’à la mort de la croix pour ressusciter, en vue de racheter les pécheurs que nous sommes.

Mais avoir confiance en ce qu’on ne connaît pas est fou. C’est vrai qu’Il est notre Dieu, et nous sommes le peuple dont Il est le berger, le troupeau que sa main conduit… mais en être là, est simplement le résultat de Son œuvre. Oui, si vous pouviez écouter aujourd’hui sa voix !...
N’endurcissez pas votre cœur... (Ps 95/7-8).

Le Seigneur veut vous voir vivre cette réalité. Christ nous aime tous, il n’y a aucun privilège et Il donne : Son amour, Son pardon, Sa vie et tout ce qu’il faut pour vivre dans la paix et dans la joie.

Après avoir entendu Dieu l’interpeller, notre homme voulait bien encore diriger certains domaines de sa vie. Mais, il sentait que l’amour et la bénédiction du Christ Jésus s’éloignaient de lui. Sortir de cette présence lui était insupportable, alors, ne sachant que faire il cria à Dieu : « je n’arrive pas à tout te laisser, mais Toi tu peux me rendre consentant. Seigneur, fais-le s’il te plait ! »
Notre homme vécu à cet instant le plus beau moment de sa vie. Il en est sorti sauvé, purifié, et certain que désormais Celui qui le conduisait ne se tromperait jamais et agissait dans le seul but de le bénir.

C’est vrai que parfois la vie n’est pas simple, mais nous pouvons vous dire que Dieu est toujours fidèle et qu’Il n’est jamais pris de court.
Si beaucoup aimeraient suivre le Seigneur, nombreux sont ceux qui refusent de tout Lui laisser. Si c’est votre cas, demandez à Dieu Son assistance. Là aussi Christ peut vous aider.



 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com