Retour vers Les archives
a b
 


Depuis sa création, l’homme s’est toujours conduit comme il l’a voulu. Créé à l’image de Dieu, c'est-à-dire entre autres choses, dominant sur terre ; l’homme a presque toujours essayé de se soustraire à ce que le Créateur lui demandait.
Au départ, Dieu a régulièrement pris du temps avec Adam et Eve, mais ils ont désobéi. Malgré tout, le Seigneur a continué à se manifester, mais Caïn s’est endurci. Avec parfois de bonnes choses, d’un point de vue général, l’homme s’est toujours trompé de voie en rejetant Dieu pour privilégier l’immédiateté.

En suivant la Parole du Seigneur et en renonçant à ce qui parait légitime, Abraham révéla sa confiance en l’Eternel, qui le lui imputa à justice (cp. Ge 15/6). La voie fut montrée, mais quand, plus tard, Israël, en recevant les préceptes de Dieu, ne s’attacha qu’à la lettre en négligeant l’esprit et la foi, il pécha de nouveau. En effet, le peuple s’est livré à la débauche juste après avoir supplié Moïse de ne pas avoir à faire directement à Dieu. Par la suite, outre Caleb et Josué, il refusa d’entrer dans le pays promis. Enfin, une fois installé, progressivement mais sûrement, Israël s’est éloigné de Dieu pour ne revenir que ponctuellement en fonction de la consécration du souverain en place.

Ainsi,
Dieu a donné Ses règles de vie, les hommes n’en ont pas voulu.
Dieu a accompli de grands prodiges, l’homme ne lui faisait pas confiance.
Dieu a été présent personnellement, l’homme a désobéi.
Dieu a accompli Sa Parole, l’homme en a pris ce qu’il voulait en rejetant Dieu.

Et aujourd’hui,...

... rien n’a changé !

Quand tous s’accordent sur le bien fondé de la loi mosaïque parce qu’elle résonne juste dans nos cœurs, rares sont ceux qui y croient vraiment et qui font confiance à Dieu.
Quand beaucoup veulent voir des miracles et des prodiges, Dieu sait qu’ils ne croiront point (cp. Jn 4/48).
Quand beaucoup attendent leur rendez-vous avec le Créateur pour s’expliquer, ils négligent de Le chercher.
Quand le plus grand nombre rejette Christ et Son œuvre, il attribue à Celui dont ils n’ont pas voulu tous leurs maux.

Pourquoi dans un monde qui ne veut pas de Christ, quand rien ne va, Dieu est-Il toujours le coupable ?

Rejeté, Dieu se tient à l’écart.
Oui, même s’Il sait que ce n’est pas bon, et qu’Il vous aime, le Seigneur accepte vos choix et votre liberté. Mais cet écart, Il peut le réduire si vous le voulez, si vous L’invitez…

Prendre soin de vous, se tenir à vos côtés et faire Sa demeure en vous sont tout ce que Dieu vous veut.

Jésus-Christ, Dieu fait homme, a souffert lui-même et a été tenté, comme nous, afin qu’il puisse, en vertu de Son sacrifice à la croix, secourir ceux qui sont tentés en rachetant notre péché (cp. Hé 2/17-18)
Pécher signifie : raté, manqué le but. Dieu a créé l’homme pour l’éternité et le péché prive les hommes de la sainte présence du Créateur.
Christ, pur et sans péché est allé à la croix pour offrir Sa vie et racheter votre péché.
Acceptez ce cadeau, ne négligez pas un si grand salut (Hé 2/3).
Profitez de votre liberté, cherchez l’Eternel pendant qu‘il se trouve; invoquez-le, tandis qu’il est près (Es 55/6). Il vous aime… !


 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com