Retour vers Les archives
a b
 


Partant pour un bref voyage, et ne pouvant réellement faire autrement, un commandant de navire emmena son jeune fils avec lui. Assez rapidement le temps devint mauvais, il demanda à l’enfant de descendre dans sa cabine et de rester calme.
La tempête dura un peu plus de deux jours, quand les difficultés furent passées, il alla dans la cabine et vit son enfant calme et reposé. ‘‘Tu n’as pas eu peur ?’’ demanda le papa un peu surpris. ‘‘Non, dit l’enfant, c’est toi qui commande et t’es très fort… !’’

C’est bien de voir une telle confiance.
Pourtant, avec le temps, parce qu’on maîtrise mieux les limites des uns et des autres, elle s’atténue considérablement.

C’est sûrement une des explications pour expliquer la panique des disciples de Jésus dans la tempête. En effet, après avoir renvoyé la foule, ils emmenèrent Jésus dans la barque où il se trouvait ; il y avait aussi d’autres barques avec lui. Il s’éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu’elle se remplissait déjà. Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent : Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? S’étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer : Silence ! tais-toi ! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous ainsi peur ? Comment n’avez-vous point de foi ? (Mc 4/36-40).

Ils n’ont pas eu la confiance de cet enfant.

Ces hommes connaissaient la vie, certains même étaient des marins expérimentés et c’est pour cela qu’ils ont douté. On ne peut avoir réellement confiance qu’en ce que l’on connaît ; ici, les apôtres savaient leur faiblesse face aux éléments, mais ils ne savaient pas vraiment qui était Jésus.

Christ le leur a reproché. Ils avaient vu des miracles et de grandes choses, mais Jésus était plutôt, pour eux, dans le domaine de la guérison et de ce type de bienfaits.
Ils ne comprenaient pas encore que Jésus est Dieu, qu’il peut tout et que lorsqu’il s’embarque avec quelqu’un, il maîtrise toute chose…, même si on le croit endormi.

Ceux qui abandonnent leur vie entre les mains de Dieu, ne sont jamais déçus.
Bien sûr, dans nos vies, l’opposition peut être grande mais, avec Christ, aucun ne s’est perdu (Jn 17/12).

On fait confiance à des hommes, pourtant on sait qu’ils sont limités, alors… pourquoi ne pas demander à celui qui peut tout.

Pourquoi ne pas faire confiance à Christ ?

Son désintéressement, son œuvre, son amour comme sa puissance et son pouvoir plaident pour lui.

Faire confiance est un choix. Le commandant de navire a bataillé pour passer la tempête, Jésus a juste dit un mot pour que les siens se sentent en sécurité.

Invitez Christ à conduire votre vie, il ne se trompe jamais. Votre Père sait ce dont vous en avez besoin…, ne soyez pas inquiets… et déchargez-vous sur Dieu de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous (Luc 12/29…30 & 1Pi 5/7)

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com