Retour vers Les archives
a b
 


Sous occupation romaine, Israël attendait un libérateur, et même si huit siècles avant notre ère, Dieu avait dit qu’Il ne les sauvera ni par l’arc, ni par l’épée, ni par les combats, ni par les chevaux, ni par les cavaliers (Os 1/7) aux temps de Christ, chacun avait hâte de voir les colonisateurs chassés.

Voir des miracles, voir l’ennemi vaincu demeuraient l’attente des juifs. Or le plan de Dieu est plus grand que la simple libération d’un occupant. Oui, le plan de Dieu consiste à libérer tous les hommes de l’oppression et de l’esclavage.

Ici, nous sommes libres, pensez-vous… !

Peut-être…,
Cependant devant l’expertise de nos publicitaires et face à l’acharnement médiatique ou au poids du regard des autres, est-on réellement libre quand on pense et quand on vit sous influence ?

Chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui (2Pi 2/19).
C’est un peu ce qu’a constaté le jeune David en allant voir ses frères qui étaient partis à la guerre. Arrivé au camp, il leur amenait des denrées et fut le témoin d’une scène peu commune. Les deux parties ne combattaient pas, mais se réunissaient autour du champ de bataille, pour entendre un géant Philistin insulté Israël, le peuple de Dieu.

Mesurant plus de trois mètres, Goliath faisait peur, mais au lieu de, malgré tout, entrer dans le combat, Israël était stoppé et subissait un mépris qui minaient son moral. Personne ne se levait, mais David, quoique jeune, n’hésita pas.
C’est vrai qu’il s’est fait insulter pas ses frères et que certainement beaucoup l’ont regardé un peu de travers, mais David ne pouvait supporter voir son Créateur traité de la sorte.

David était ’’décalé’’. Il ne vivait pas sous l’influence de la pensée commune, ce qu’il vivait c’était une relation personnelle et intime avec Dieu. Il n’avait pas besoin des autres pour savoir que rien n’est impossible à Dieu (Luc 1/37).

Oui, avec une pierre, une simple pierre, Dieu a terrassé le géant Goliath. La victoire de David lui a valu de grands honneurs, mais il savait que seul le Créateur était capable d’une telle œuvre.

Cette pierre c’est Christ, Goliath c’est tout ce qui vous empêche de vous approcher de Dieu et David c’est vous.
Vous avez le choix de rester sans rien faire ou de vous appuyer sur Christ pour entrer dans une victoire libératrice, car là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté (2Cor 3/17).

Oui, vous avez été appelés à la liberté (Gal 5/13), et le premier désir de Dieu pour vous c’est de vous faire entrer dans cette victoire.

Cette victoire est celle de la foi.
Croyez que Christ est mort pour vous, qu’Il est ressuscité et qu’Il vit.
Recevez Son pardon et commencez à entrer dans une vie nouvelle, ensuite vous verrez comment Dieu est capable d’agir.

David, ne savait pas vraiment ce qui allait arriver en entrant face à Goliath. Il savait simplement que Son Dieu est bon, grand, fidèle et qu’Il le voulait libre.

Ainsi, il s’est engagé et il a vaincu.

En Christ, le Seigneur aimerait vous voir vivre les mêmes victoires face à vos géants, face à tous ces géants qui vous empêchent d’entrer dans une vraie liberté.
Voyez combien toute l’œuvre de Dieu est motivée par l’amour que le Créateur a pour Sa création et pour vous.
Puis, comme David, lisez la Bible et faites vôtre chaque promesse de Dieu.

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com