Retour vers Les archives
Dimanche 14 juillet 2013
a b
 


Comme un touriste, ce jeune homme qui ne devait rien à personne (au moins le pensait-il !) se promenait deci delà dans cette ville qu’il ne connaissait pas. En flânant ainsi, il passa devant le cimetière et, curiosité oblige, finit par se demander si une quelconque personnalité qu’il pouvait connaître n’était pas enterrée ici.
Pris dans ses pensées, tout en lisant presque mécaniquement les noms et les épitaphes sur les tombes, il s’arrêta stupéfait. Ce nom…, il le connaissait.
Comment en aurait-il été autrement, c’était le sien… !
Le prénom… aussi !
L’année de naissance,… la même… !
Il lut, il relut, il se crut victime d’un mauvais scénario de film de seconde zone, ou d’une hallucination. Pourtant tout était bien réel. Il fallut à ce jeune homme un bon petit moment pour d’une part reprendre ses esprits et pour, d’autre part, réaliser qu’il venait de vivre une terrible coïncidence à laquelle il ne fallait pas prêter plus d’attention.
Notre jeune homme poursuivit sa petite pérégrination dans cette ville mais ce qu’il venait de vivre le marquait. Oui, il s’apercevait, pas après pas, minute après minute qu’il aurait pu être lui aussi dans un tombeau et que cet homonyme aurait pu être vivant, à sa place.

Quand on examine nos vies, qui n’a pas échappé à la mort ou aux drames. On en rigole en disant : ‘‘C’est pas passé loin’’, mais ceux pour qui ‘‘c’est dans le mille’’, les conséquences sont dramatiques.

Je ne crois pas au hasard, ou plutôt, je sais qu’il n’existe pas. Par contre je sais que Dieu peut permettre qu’il nous arrive des situations singulières afin de nous interpeler.

Oui, la vie que nous avons est chère à notre Créateur. Certes, Il l’a faite nôtre et libre à chacun d’en jouir à sa guise, mais ce qu’Il aimerait c’est la voir prospérer et s’épanouir pour l’éternité.
C’est pourquoi, ces moments où on se retrouve avec ses pensées existentielles, ne sont pas anodins. La tendance, à cause du vertige ou de l’angoisse qu’elles provoquent, est de les chasser et de tout faire pour ne pas y revenir trop vite, mais ici-bas, nous le savons tous, tôt ou tard la mort nous rattrape toujours.

Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre… afin de détourner l’homme du mal…, afin de garantir son âme de la fosse et sa vie des coups du glaive (Job 33/14…18).

Dieu vous veut du bien. Il connait chaque vie et Il sait que même si vous ne vous plaignez pas de la vôtre, voire que vous la trouviez vraiment bien, Il peut vous offrir mieux.

Mieux, c’est vivre sans angoisse, sûr de son éternité et sûr ici-bas que Celui qui guidera votre vie et qui en prendra soin, ne se trompera jamais, vous guidant toujours vers le bonheur.

Comment ?

Par la foi en Jésus Christ, mort pour le pardon des péchés et ressuscité pour la vie éternelle.

Rentrer chez son hôte, notre jeune homme était encore marqué par cette stèle portant son nom, son prénom et sa date de naissance. Là, il est allé dans sa chambre, s’est agenouillé pour dire : ‘‘Dieu, je ne sais pas ce qui se passe, mais tu m’as montré que ma vie pouvait basculer d’un coup comme celle de ce jeune qui aurait pu être moi. Tu as permis que ça ne soit pas arrivé comme ça. Alors agit, pour que ma vie devienne comme tu le désires.’’
Une simple prière comme celle-ci, dite d’un cœur sincère entraîne inévitablement l’exaucement.

Oui, si Jésus vous interpelle par des circonstances, c’est bien qu’Il désire vous voir aussi Lui demander de Se révéler.
Car ce n’est qu’à partir de cette rencontre, de cette expérience bénie que Dieu agira chez vous.



 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com