Retour vers Les archives
Dimanche 14 septembre 2014
a b
 

 

Un peu chacun à sa manière, quand on parle, on s’aperçoit que beaucoup d’homme est de femmes prient. Si la plupart prient lorsqu’une situation devient dangereuse ; un peu tous, quand ils se mettent à méditer, finissent par prier. C’est vrai que d’abord, ils réfléchissent, pèsent ce qu’ils savent, l’enrichissent de ce qu’ils ont vu, entendu, et vécu, pour finir, tôt ou tard par parler au Créateur.

Peu importe la demande ou la simple envie de connaître le Créateur, ce sont des prières.

Cela fait bien longtemps que les choses sont ainsi. Mais lorsqu’on observe nos sociétés modernes, plus personne n’a le temps… télé, téléphone, tablette, PC, (parfois plusieurs en même temps), loisirs divers,… les journées commencent sur les chapeaux de roues et se terminent en fanfare.

A une époque où il n’y avait pas toutes ces choses, mais où ce qui est vital n’était pas toujours acquis, une femme mit sa vie entre parenthèses et alla trouver Jésus.
Jésus… s’en alla dans le territoire de Tyr et de Sidon. Il entra dans une maison, désirant que personne ne le sache ; mais il ne put rester caché. Car une femme, dont la fille était possédé d’un esprit impur, entendit parler de lui, et vint se jeter à ses pieds… Elle le pria de chasser le démon hors de sa fille… Jésus lui dit :… va, le démon est sorti de ta fille. Et, quand elle rentra dans sa maison, elle trouva l’enfant couchée sur le lit, le démon étant sorti (Mc 7/24…30)

A travers ces quelques lignes, on peut remarquer que Christ avait besoin de faire une pause. Certes, Il est Dieu, même parfaitement homme, Il n’en demeurait pas moins Dieu, mais, à cause de cette condition humaine, Il avait aussi besoin de moments à part.
Là, Il était parti et avait tout fait pour être ‘‘incognito’’. Il était parti d’Israël et s’était éloigné du pays, mais une femme est venue Le trouver.

Jésus a connu les limites de notre humanité, mais Il n’a jamais péché ; là encore ce qu’Il pouvait faire, Il l’a fait et cette fille a été libéré.

L’attitude de Christ comme ce qu’a fait cette femme sont des références. En effet, si d’une part Jésus n’a jamais rejeté et béni quelqu’un qui venait à Lui de tout son cœur ; d’autre part, pour ceux qui Le cherchent vraiment, Il ne peut rester caché.

Assurément, la vie de cette femme connaissait une urgence, et j’entends presque ceux qui se disent : « On sait faire la part des choses devant ce qui est prioritaire ! »

Sûrement, mais la question est plutôt : « Pourquoi attendre l’urgence ? »

Nous ne savons rien de vous, comme on ne sait rien de cette femme, sauf qu’elle est étrangère, et Jésus l’a acceptée et l’a exaucée.

Quoi que vous ayez fait, Jésus ne peut rester caché.

Il est mort il y a près de 2000 ans, mais Il est aussi ressuscité il y a près de 2000 ans, Il vit et Il règne.
Sa mort c’est le paiement de votre péché, Sa résurrection c’est la vie qu’Il veut vous communiquer et dans laquelle Il souhaite vous faire entrer.

A une condition… Si vous le voulez de tout votre cœur.

Oui, pour un enfant, une mère est prête à beaucoup de choses.
Mais vous, pour votre vie, à quoi êtes-vous prêt(e) ?

Ce que Jésus a fait n’a pas de prix, alors… un peu de temps, un peu écouter, un peu rechercher, qu’est-ce au regard de la bénédiction du Seigneur ?

Car, comme pour cette femme, Christ n’est pas loin, à vous d’y aller…

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com