Retour vers Les archives
Dimanche 15 janvier 2017
a b
 


Et on espère tous qu’elle sera bonne…
On se souhaite des vœux pour cela, en sachant très bien que, humainement parlant, nos possibilités sont très limitées.

Pendant des années, ça a été mon ressenti dans ces moments de vœux et, malgré mes vœux, j’ai vite compris mes limites.
Par contre, aujourd’hui, je peux prier. Et nous avons auprès de Christ cette assurance que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, Il nous écoute. Et si nous savons qu’il nous écoute, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée, quelle qu’elle soit (1Jn 5/15).

Dieu veut bénir votre année… Il ne le fera qu’avec votre accord.

Quant à savoir ce que Dieu veut, les choses sont simples : d’une part nous prions pour vous, cher lecteur, parce que nous voulons, comme le Seigneur, qu’il vous arrive du bien ensuite, le Seigneur désire que vous le connaissiez afin qu’aussi vous puissiez vivre au quotidien Sa présence, Sa bénédiction et Sa bonté.

Mais quand on parle de vivre des choses meilleures, d’autres préfèrent adopter un grigri.
Dieu parle de ce cèdre réservé pour la coupe… Ils brûlent ainsi au feu la moitié de la bûche ; ils y font rôtir de la viande et en mangent à leur faim. Ou encore ils se chauffent en s’exclamant : « Ah, je me réchauffe, quel plaisir de voir le feu ! » Avec l’autre moitié de la bûche ils se fabriquent un dieu, ils se font une idole, ils s’inclinent devant elle et lui adressent cette prière : « Tu es mon dieu, délivre-moi ! »
C’est vrai que certains accordent un pouvoir à ce qu’ils ont fait, et notre Créateur continue : Ces gens n’ont rien dans la tête, ils ne comprennent rien. Ils ont les yeux collés, ils ne distinguent rien, et leur esprit est trop borné pour qu’ils saisissent quelque chose. Aucun ne réfléchit, aucun n’a le bon sens ni l’intelligence de se dire : « J’ai brûlé la moitié de ce bois ; sur les braises j’ai cuit mon pain et rôti la viande que je mange. Ce que je fais de l’autre moitié n’est qu’une idole abominable. C’est devant un bout de bois que je viens m’incliner ! … Ce que je tiens dans la main n’est qu’un faux dieu, c’est évident. » (Es 44/14…20 (BFC)).

Si les paroles de Dieu paraissent dures, avec un minimum d’objectivité…, elles sont tellement juste !

D’autres préfèrent croire dans les étoiles ou la nature, bref en la création. Dieu est l’artisan de toutes ces choses et il est meilleur de croire en Celui qui a la puissance de tout cela.

Toutes choses ont été faites par Christ, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans Lui (Jn 1/3).

Même sans tout saisir, parlez-Lui… Dîtes-Lui votre désir de croire en la croix, en Son œuvre, en Sa mort et en Sa résurrection.

Voyez votre péché et ce qui vous éloigne de Lui, puis…, attachez-vous à tourner vos pensées vers Christ, et faites confiance à ce que vous vivez au plus profond de votre cœur ou de votre conscience et…

Soyez béni, dans Sa paix et Sa joie, aujourd’hui, cette année et à jamais

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com