Retour vers Les archives
a b
 


Ils nous font sourire tous ces petits avec leurs héros quand à Noël ils commandent des costumes. Mais on trouve aussi ces comportements chez les ’’grands’’. Souvent ce n’est pas conscient, mais les personnes qui réussissent dans leur domaine influencent. Ceux qui deviennent des modèles acquièrent la plupart du temps ce statut de manière involontaire. En effet, leur position familiale, leur succès professionnel, dans les loisirs ou dans un simple domaine de leur vie, leur attribue cette position lourde de responsabilité.

Quand certains masquent leurs déceptions par leur attitude, il leur est dur de voir quelqu’un s’engager comme eux par identification. Ils savent le prix payé et auraient parfois aimé vivre autre chose, mais… par là, combien de héros se seraient passés de mourir… ?

La Bible nous présente beaucoup de héros. Ces héros, comme par exemple le prophète Elie, qui était capable d’arrêter la pluie pendant 3 ans comme de courir devant un char pendant plus d’une vingtaine de kilomètres, n’étaient que des hommes de la même nature que nous (cp. Ja 5/17).
Ils avaient de grandes qualités, cependant, même connaissant Dieu et accomplissant en Son nom de grandes choses, ils étaient tous bien loin de la perfection de Jésus-Christ.

Leur foi était leur force. Parmi eux, il y a Eleazar fils de Dodo. Cet homme a été un serviteur exemplaire qui faisait partie des vaillants hommes du roi David et qui défendit seul avec son roi une parcelle de terre remplie d’orge (1Chr 11/13-14). Le combat fut suffisamment rude pour qu’Eleazar frappa les Philistins jusqu’à ce que sa main soit lasse et qu’elle reste attachée à son épée. Là, l’Eternel opéra une grande délivrance et le peuple revint… seulement pour prendre les dépouilles (2Sa 23/10).

Réaliser que pour un champ d’orge, un homme ait pu se battre jusqu’à ce que tous ses muscles soient épuisés puis finissent par se tétaniser sur son épée est au-delà du concevable.
Cette orge est une image de Jésus Christ, le pain de vie.
Et Eleazar ne voulait en aucun cas laisser cet héritage. Ne pas céder malgré la douleur de la tétanie (ce qui correspond à un concentré de plusieurs crampes) révèle tout son amour pour Dieu et Sa vie.
Dieu a honoré la foi et l’attachement d’Eleazar en donnant la victoire.

Mais Eleazar n’était pas seul, il était engagé au côté de son roi. Cet homme de Dieu avait l’assurance que dans sa fidélité, sa foi serait conquérante et accomplirait des miracles.

Cette foi nous est nécessaire à tous. Oui, Dieu désire que chacun, comme Eleazar, parvienne à la connaissance de la vérité (2Tim 2/4). Quand les grands sportifs sont capables de tous les sacrifices et de toutes les souffrances pour conquérir un titre remis en jeu quelques temps plus tard. Votre Créateur, vous propose une victoire éternelle, sur la mort, mais aussi sur vos circonstances.

Il y aura peut-être de la souffrance, de la difficulté, voire même le sentiment de ne pouvoir y arriver, mais si vous placez votre confiance en Jésus-Christ, nous pouvons vous assurer que comme Eleazar, vous verrez la paix et la joie vous saisir et se répandre autour de vous.

Aux yeux de beaucoup, Christ sur la croix a paru perdre. Mais s’est oublié qu’Il s’est offert volontairement, Lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu (1Pi 3/18) en nous communiquant cette foi vivante.

On peut avoir des préférences, mais Christ seul est capable de vous faire entrer dans la vie épanouissante que le Créateur, dans toute Sa bonté, voudrait pour vous.
Demandez-Lui Son aide. Il vous écoute !



 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com