Retour vers Les archives
Dimanche 15 octobre 2011
a b
 


Je me souviens de ces moments où les médias, avec forces arguments scientifiques nous assénaient des bienfaits, pour nos chères petites têtes blondes, de l’école primaire à 4 jours. Depuis quelque temps, de la même manière, on commence à entendre qu’en fait, sur 5 jours le rythme scolaire était beaucoup plus respectueux de l’enfant...
Que penser, quand les scientifiques nous prouvent une chose et son contraire ?

Un peu dans le même sens on peut évoquer les ’’printemps arabes’’. On entendait les spécialistes annoncer leur joie devant ces moments, mais aujourd’hui, les mêmes semblent surpris face à la montée de l’intégrisme. Est-ce si étrange quand, même dans des pays sans tradition islamique, les fondamentalistes posent un peu partout des problèmes ?
Là aussi on peut se poser des questions sur le recul et l’intégrité de ceux qui nous annoncent les choses.

On peut aussi considérer les OGM et leurs impacts environnementaux, la pollution et le réchauffement climatique, le modèle économique et son ingérence, l’écologie qui prône l’électricité, mais qui ne sait que faire des accus et autres déchets pas ou difficilement recyclables,... sans parler du nuage de Tchernobyl qui avait gentiment fait le tour de notre pays,...
Pourquoi a-t-on toujours seulement une partie de la vérité ?

La question se pose : Comment faire confiance à ce monde ?
Peu importe votre réponse, car, parce qu’il faut y vivre, on n’a pas vraiment le choix...

Même si notre monde parait solide, il semble bien malade.
Aux temps bibliques il a pour image l’Egypte. Le Seigneur compare régulièrement le pays des pharaons à un roseau (EZ 29/6), voire, à travers certaines circonstances, à un roseau cassé qui pénètre et perce la main de quiconque s’appuie dessus: (Es 36/6). Ce n’est guère engageant, mais, n’est-ce pas ce qu’on vit aujourd’hui ?

En venant parmi nous, Jésus aurait pu anéantir tout cela, mais le plan de Dieu est de sauver tous les hommes (1Tim 2/4), ainsi Christ n’a point brisé le roseau cassé, et il n’a point éteint la mèche qui brûle... ; Il a annoncé la justice selon la vérité (cp. Es 42/3).

Une femme était veuve et criblée de dettes. Bien qu’on n’en sache pas plus sur l’origine des choses, l’esclavage guettait cette famille.
On aurait bien pu expliquer à cette femme, les réalités économiques et les incidences de son non remboursement, ce qu’elle voyait c’est qu’on lui avait présenté les choses positivement et... maintenant tous la lâchaient. C’est ainsi que menaçait la séparation d’avec ses enfants et leur esclavage. Bref, la dureté impitoyable du monde.

Quoi de plus normal... ! Elle l’a bien cherché... ! Avanceront certains.

Peut-être,... mais pas pour Dieu... N’est-Il pas amour... !

Cette femme est venue chercher auprès du Seigneur une réponse à sa situation et le Seigneur l’a délivrée. Non seulement elle a pu rembourser Ses créanciers, mais il lui est resté de quoi vivre avec les siens.
Ce que Dieu fait ne trompe pas. Tout en Christ est vrai (1Jn 2/8) et cette vérité, comme toute vérité, se vit : miracles, direction de vie, guérisons, amour,...
Oui, Dieu a tout accompli en Christ pour vous faire entrer dans cette vie là.

Comme cette femme, venez chercher auprès de Jésus une réponse vraie pour votre vie.
Oui, si vous vous approchez de Christ, personne ne vous ravira de Sa main (Jn 10/28)

Ne passez pas à côté de la vérité, elle est (très) bonne pour chacun et pour vous !

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com