Retour vers Les archives
Dimanche 15 septembre 2013
a b
 


Enfant, on se sent incompris par des parents et un instit qui nous méconnaissent et nous imposent des règles.
Ado, on arrive mieux à faire bouger ses règles, on s’adapte, mais personne ne comprend vraiment qu’on n’est plus des enfants et qu’on n’est pas des adultes.
Jeune, ‘‘c’est le top… !’’, on est adulte et c’est la liberté. Quant aux responsabilités, faut pas exagérer, on veut profiter de ces belles années, alors les contraintes… Si les parents pouvaient les assumer encore un peu !
Adulte, le monde évolue mal, ce qui fondamental est malmené sous prétexte d’évolution et on s’inquiète pour le travail, les jeunes, les nôtres, les anciens, la vie.
Dans l’âge, tout est passé trop vite, et si les pensées demeurent, parfois aussi farfelues, le corps et la retenue empêchent d’agir.

Oui, quel que soit le moment de la vie, à tout âge, et dans tous les milieux, on peut se sentir seul et incompris.
Quand ça ne dure pas trop, ces moments sont ‘‘gérables’’, mais lorsque, pour diverses raisons, ce sentiment de solitude s’installe, les hommes deviennent amers. Et l’amertume peut conduire dans de graves extrémités.

Elie, un homme de Dieu, après une grande victoire, se retrouva menacé par la femme du roi. Voyant cela, il se leva et s’en alla, pour sauver sa vie,… il laissa son serviteur. Et, il alla dans le désert où, après une journée de marche, il s’assit sous un genêt, et demanda la mort, en disant : C’est assez ! Maintenant, Eternel, prends mon âme, car je ne suis pas meilleur que mes pères. Il se coucha et s’endormit sous un genêt. Et voici, un ange le toucha, et lui dit : Lève-toi, mange. Il regarda, et il y avait à son chevet un gâteau cuit sur des pierres chauffées et une cruche d’eau. Il mangea et but, puis se recoucha. L’ange de l’Eternel vint une seconde fois, le toucha, et dit : Lève-toi, mange, car le chemin est trop long pour toi. Il se leva, mangea et but ; et avec la force que lui donna cette nourriture, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu’à la montagne de Dieu, à Horeb. Et là, il entra dans la caverne, et il y passa la nuit. Et voici, la parole de l’Eternel lui fut adressée, en ces mots : Que fais-tu ici, Elie ? Il répondit : J’ai déployé mon zèle pour l’Eternel, le Dieu des armées … je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie (1R 19 /2-10).

Elie voulait mourir tant, poursuivi, il se sentait seul et incompris après tout ce qu’il avait fait. Non, il n’en voulait pas à Dieu, mais il en voulait à ce peuple qui, non seulement ne voulait pas croire, mais qui le laisserait assassiné.
Dans ces moments où on se sent abandonné, il suffit d’un petit ‘‘grain de sable’’ pour que tout bascule et que l’on ait envie de tout arrêter.

Or, Dieu veille sur les vies. Et comme Il a pris soin d’Elie en le nourrissant, en le faisant boire et en lui donnant un peu de repos pour l’amener plus loin, là où ils pourront être seul tous les deux. Le Seigneur veille aussi sur votre âme.
Oui, Elie avait besoin de vider son sac et de ‘‘se vider la tête’’. Avec tact, le Seigneur l’a accompagné, l’a écouté et s’est révélé dans toute Sa puissance et Sa douceur. Enfin, Dieu enseigna Elie sur ‘‘sa solitude’’, qu’en réalité il partageait avec 7000 hommes.
Non, Elie n’était pas seul, non seulement Dieu en personne l’assistait, mais 7000 hommes, aussi restaient fidèles.

Parce qu’Il ne change pas, c’est avec ce même tact que Christ veut agir dans votre vie. Peut-être que ce que vous vivez est difficile, peut-être que vous avez envie de rester seul pour ‘‘vider votre sac’’. Mais une fois qu’il est vide… ? Qu’est-ce qui va le remplir ou qui va le remplir ?
De la même manière qu’avec Elie, Dieu aimerait être à vos côtés dans ces moments et vous aider à faire les bons choix pour remplir votre sac.

Faites comme Elie, car même s’il voulait mourir, il voulait une réponse vraie. Et c’est à Dieu qu’il s’est adressé.

Dîtes à Jésus ce que vous avez sur le cœur. C’est vrai qu’Il pourra vous emmener encore un peu plus loin (mais seulement en vous en donnant la force), mais juste pour mieux vous répondre et agir dans votre vie.
Remettez-vous en à Christ, ouvrez la Bible et vivez sa fidélité.
Oui, Jésus prend toujours soin de ceux qui Le cherchent.

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com