Retour vers Les archives
 

 
   
 

 

Un homme qui avait les ’’dents longues’’ se retrouva au second rang dans le royaume du roi Assuérus. Malgré sa réussite, Haman n’était pas satisfait car il nourrissait un grand ressentiment contre Mardochée, un juif étranger à la cour. En effet, malgré les ordres en vigueur, Mardochée refusait de fléchir le genou, en signe d’allégeance, devant ce grand du royaume.
Bien que déporté en Perse, Mardochée demeurait un homme fidèle à Dieu. Ainsi, malgré l’influence singulière d’Haman, il ne se prosternait que devant son Dieu. C’est avec cette rectitude que Mardochée permis l’avortement d’une manigance contre le roi. Il ne reçu rien en signe de reconnaissance, mais bien plus tard, au moment où tout lui semblait contraire, Assuérus, le roi, sans rien savoir des rancœurs d’Haman, réalisa ’’l’oubli’’ et honora l’humble juif devant tous tout en humiliant son second.
Mais le plus troublant, c’est qu’en rentrant chez lui, les conseillers d’Haman lui dirent qu’à cause de Dieu, il ne pourrait rien contre Mardochée et qu’il continuera de tomber (cp. Est 6/13). C’est ce qui se réalisa, car dès le lendemain, rattrapé par ses intrigues, Haman fut pendu.

Les conseillers d’Haman savaient qu’on ne pouvait rien contre Dieu, pourtant ils ont fait le choix de ne pas croire. Plus près de nous, aux temps apostoliques, ce sont les dirigeants juifs qui se sont trouvés dans le même état d’esprit. Face à un homme guérit devant tous, ces notables ne pouvaient rien nier pourtant, ils défendirent aux apôtres de parler et d’enseigner au nom de Jésus (Ac 4/18).

Il est bon de comprendre les choses, il est sage d’écouter les conseils, mais il est déroutant de constater que l’homme continue le plus souvent de bâtir sur les fondations qu’il s’est établi. Oui, malgré l’évidence, malgré ce qu’il sait, voire ce qu’il vit, l’homme reste fermement attaché au célèbre : un tien vaut mieux que deux tu l’auras.
Pourtant, il suffit que Dieu dise pour que la chose arrive (cp. Ps 33/9). Ainsi face au Seigneur, ce qu’on tient, n’est rien d’autre que ce qu’on pense maîtriser. Haman l’a durement expérimenté en mourant, les juifs aussi car partie de Christ, aujourd’hui la Bible est le livre le plus répandu sur terre.

Imaginez que vous vous trouviez face à un enfant qui vous dit qu’il veut devenir médecin. Vous allez trouver ça bien, voire l’encourager. Mais si au cours de la discussion vous apprenez qu’il ne travaille pas, qu’il est absentéiste et que ses résultats sont catastrophiques, vous savez que ses chances sont sérieusement hypothéquées.

L’homme agit comme cet enfant. La vie est un tout. Et quand l’enfant prépare sa vie d’adulte, ici-bas chacun prépare son éternité.

Quand Mardochée fondait toute sa foi sur les Ecritures, en Christ aujourd’hui, le Seigneur veut vous voir vivre chaque trait de Sa Parole. Croire en ce que le Créateur fait vivre est simple.

Certes, découvrir l’amour de Dieu remet tout notre fonctionnement en cause, mais que risquez-vous ?… D’être heureux ?

Nicodème faisait partie de ces notables juifs, c’est vrai qu’il lui a fallu un peu de temps, mais il a fini par prendre position. Peu importe ce qu’il perdait, il avait gagné l’assurance d’avoir sa place au paradis. Oui, il était devenu citoyen des cieux (Ph 3/20).

Christ, par Son œuvre à la croix, nous a donné cette assurance. Par Son Esprit, Il fait en même temps réaliser : Sa grâce, Son amour, notre péché, notre éloignement de Dieu et notre besoin de Sa puissance, de Sa force (cp. Jn 16/8).

Quelle que soit votre situation, Jésus-Christ est venu pour vous sauver (1Tim 1/14), ensuite… Il sait de quoi vous avez besoin… (Mt 6/8)

Mais il y a un préalable : vous seul pouvez demander à Dieu. Priez, Il entend… !

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact