Retour vers Les archives
Dimanche 17 février 2013
 
 
 


Il y a des situations où ce qu’on aimerait qu’il nous arrive est impossible. A vue humaine, il n’y a pas de solution. La science comme nos propres capacités ont atteint leurs limites et malgré quelques soubresauts, c’est avec dans une certaine résignation que le temps passe.

Un peu comme cette personne que la médecine condamne à court terme et qui partage avec ses visiteurs, ses projets après la sortie de l’hôpital. Vues de l’extérieur, ces sursauts sont parfois regardés comme un manque de lucidité, certes ceux qui l’entendent n’osent contredire, mais ils n’y croient pas vraiment.
Pourtant, ce fonctionnement est très régulier chez ces grands malades. Et si l’homme, quel qu’il soit réagit ainsi, c’est qu’il y a en chacun quelque chose qui sait que ce n’est jamais fini et qu’en un instant, tout peut arriver.

C’est ce qu’a vécu un homme gravement malade. A Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques. Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l’eau ; car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l’eau ; et celui qui y descendait le premier après que l’eau avait été agitée était guéri, quelle que fût sa maladie. Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans. Jésus, l’ayant vu couché, et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit: ‘‘Veux-tu être guéri ?’’ Le malade lui répondit : ‘‘Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et, pendant que j’y vais, un autre descend avant moi’’. ‘‘Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche’’. Aussitôt cet homme fut guéri ; il prit son lit, et marcha (Jn 5/9-10).

A cette époque, être handicapé signifiait être mendiant et misérable. Cet homme n’avait personne, aucune possibilité de guérison, si ce n’est un miracle, et même là, compte tenu de ses capacités, l’espoir était mince, très mince.
Avec son handicap, il n’attendait pas grand-chose, et même son espoir le plus fou : être guéri, passait par ‘‘être jeté’’ dans la piscine.
Quand les autres y descendaient, lui espérait simplement ‘‘être jeté’’, sans délicatesse, sans ménagement, voire même avec violence. Mais Dieu, comme toujours, a agi avec tact et douceur.

Il avait, au fond de lui, cette espérance qui dit : ‘‘tout peut arriver !’’. Néanmoins, avec des capacités physiques quasi nulles, et une espérance bien ébréchée, sans rien faire, sans rien de spécial, là, sans aucune foi en ce qui est d’ici-bas, cet homme s’est trouvé en présence de Dieu.
On ne lui avait jamais parlé de ce Dieu, plein d’amour et de compassion, prêt à s’approcher de tous ceux qui espèrent en Lui, pourtant il a espéré et il a vécu une belle expérience.

Dieu nous a tous créé de la même manière. On a tous au fond du cœur, un ‘‘quelque chose’’ qu’on n’explique pas, qui nous paraît fou, et qui ressort de temps en temps.
Oui, c’est notre Créateur qui a mis ça là. ‘‘Un vide en forme de Dieu’’ a imagé un prédicateur ; un ‘‘vide’’, qui, quelle que soit notre culture, notre éducation, notre religion,… est toujours le même. Et Christ seul peut le remplir.

Ecoutez votre cœur. Acceptez ce que vous n’expliquez pas en vous, ce que vous ne comprenez pas.
Par votre espérance, par votre foi, approchez-vous de Dieu, et, comme cet homme, Il s’approchera de vous… (Ja 4/8).

Oui, Jésus est prêt à agir dans votre vie, si seulement vous vous accordiez la possibilité de croire, d’espérer.
Mort, mais ressuscité, Jésus opère toujours.
Laissez, cette ‘‘petite folie’’ en vous L’invoquer et…
Vous verrez… !


 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com