Retour vers Les archives
a b
 


Des foules nombreuses vinrent auprès de Jésus, les gens amenaient des boiteux, des aveugles, des sourds-muets, des estropiés et beaucoup d’autres malades. Ils les traînaient jusqu’aux pieds de Jésus, et Lui les guérissait. Tout le monde s’émerveillait de voir les sourds- muets parler, les estropiés reprendre l’usage de leurs membres, les boiteux marcher, les aveugles retrouver la vue, et chacun chantait la gloire du Dieu d’Israël (Mt 15/30-31 (PVV)).
La liesse était générale, et certains avaient fait de grandes distances pour venir voir le Christ. Que fallait-il pour s’engager sur plusieurs dizaines de kilomètres à pied avec des malades ?

La foi, difficilement avant que chacun ait pu entendre le Seigneur (cf. Ro 10/17)
L’espoir, plus certainement ; en effet quand la vie n’est pas tendre, quand les nôtres sont affligés ou meurtris et qu’il est dur de vivre en les soutenant et en les voyant souffrir, peu importe le coût, il faut les soulager.
C’est vrai que nous savons cela, mais vivre ce genre de réalité nous renvoie bien vite à nos limites.

Les choses n’ont pas été simples pour ces hommes, ces femmes et ces enfants venus à la rencontre de Jésus. En effet, marcher plusieurs heures dans des conditions peu faciles rester près du Seigneur et L’écouter pendant 3 jours jusqu’à se retrouver sans nourriture soulignent des moments particuliers.

Là, je me suis interrogé sur ce que pouvait penser un anonyme au milieu de cette foule. Avait-il été guéri ou non ?
Avait-il été vu plus précisément du Seigneur Jésus ?
Avait-il reçu une parole rien que pour lui ?...
Nous n’en savons rien ou plutôt là, la Bible n’en dit rien. Mais nous savons que chez Dieu il n’y a ni changement ni ombre de variation (Ja 1/17). Parce que Dieu a fait de grandes choses dans nos vies, nous pouvons vous affirmer que Christ est capable de faire tout cela pour tous ceux qui s’approchent de Lui et qui s’attachent à Le connaître.

S’Il s’était arrêté là, tous auraient été satisfaits d’avoir vu la puissance du Créateur à l’œuvre, mais le Seigneur est plus que cela et Il veut plus pour vous. Il a agit ensuite et ceux qui avaient été nourris étaient au nombre de 4000 hommes sans compter les femmes et les enfants (Mt 15/38 (PVV)). Notre anonyme n’a rien vu de la multiplication des pains et des poissons mais Il a mangé à sa faim.

Aujourd’hui, Christ n’est plus quelque part sur une montagne. Ce n’est plus la peine d’aller à droite ou à gauche pour L’écouter, car Christ est au ciel. Il peut se faire entendre où Il veut quand Il veut par tous ceux qui sont prêt à faire le chemin.

Ce chemin est spirituel.
Sachez que Dieu vous entend, et Il sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez (Mt 6/8).
Chacun à un moment de sa vie aurait pu se retrouver au milieu de cette foule. Faire le déplacement s’est chercher la vérité. Oui, ils ont entendu mais ils ont tous voulu voir. Comme cette femme qui s’était ruinée chez les médecins en restant malade et esseulée dans son mal. Son espoir est revenu quand elle a entendu que Jésus était là.
Elle s’est déplacée et a été guérie. Dieu ne demande rien et Il l’a bénie.

Où que vous soyez, vous pouvez vous présenter devant Dieu. Entrez en vous-même, parlez-Lui et le Christ, mort et ressuscité pour et à cause de vos péchés, vous écoutera et vous répondra.

Devant Lui rien n’a de valeur si ce n’est vous et votre bien.
Priez, ouvrez votre Bible, Jésus a aussi quelque chose rien que pour vous !


 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com