Retour vers Les archives
a b
 


Lors d’une approche de la Bible faite avec des enfants, un moniteur abordait l’histoire de l’aveugle Bartimée qui interpella le Christ. Avant de continuer sa leçon, il demanda : Si vous aviez été à la place de Bartimée, qu’auriez-vous demandé à Jésus ?
Les jeunes réfléchissaient quand une petite fille s’écria : Une canne blanche... ! Un garçon, du tac au tac, dit : Un chien d’aveugle... !
« C’est vrai, tout ça permet de mieux vivre le handicap, repris le moniteur, mais Bartimée a désiré mieux que tout ça, ’’que je recouvre la vue... Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin’’ (Mc 10/51...53) ».

Malheureusement, les réponses de ces enfants ne sont pas surprenantes, car rares sont ceux qui s’adressent à Dieu avec les bonnes demandes.

Oui, quand beaucoup, comme ces enfants, ne demandent qu’une amélioration ; les autres s’adressent à Dieu en ne désirant que richesse, pouvoir et plaisirs. Améliorations diverses et superflus, fondamentalement ne résolvent rien. Or Dieu veut résoudre votre problème.

Le Seigneur vous aime.
On peut comparer l’amour que Dieu a pour vous à celui que vous auriez envers un ami très, très cher. Riche, pauvre, mince, enveloppé, en bonne santé, malade, gai, triste,... c’est votre ami et vous l’aimez et vous y êtes attaché pour ce qu’il est. En retour il vous aime pour les mêmes raisons.
C’est la relation que Christ aimerait avoir avec chacun,... avec vous !

Tel que vous êtes, Dieu vous aime.
Tel qu’il était, l’apôtre Paul écrivait : Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. Certes, ce qu’il a vécu n’a pas été simple, mais suivre Jésus dans le chemin c’est aussi avoir, comme Paul l’assurance d’une part qu’on peut tout quand c’est Christ qui est à l’oeuvre (cp. Phil 4/12-13) et d’autre part que Dieu ne délaisse jamais ses enfants.

Ainsi, bien demander à Dieu, c’est, comme à un ami, Lui dire ce que l’on a, ce que l’on ressent et ce que l’on aimerait.

Or, le Seigneur n’est pas un homme. Il est Le Créateur et ce qu’Il peut faire en vous et pour vous n’a pas de limite.
L’expérience tend à montrer que ceux qui s’adressent le mieux à Jésus sont ceux qui se présentent au pied du Seigneur ressuscité alors que leur situation est désespérée.

Là, ils osent...
Et Dieu répond.

Nous ne pouvons pas vous dire comment Dieu fait, mais nous savons que Dieu écoute la prière et qu’Il va agir.

Si l’œuvre de Dieu dans une vie commence souvent ainsi, il n’est pas bon de s’arrêter là. Car, en tant qu’ami, Christ bénit son peuple et le rend heureux (cp. Ps 29/11). Mais pour entrer dans cette réalité, il faut que comme Bartimée vous suiviez Jésus dans le chemin.

Osez dire à votre Créateur ce que vous avez sur le cœur ?

Jésus a donné sa vie pour vous (1Jn 3/16), Il vous connaît, Il vous aime et Il peut tout afin de vous rendre heureux.
Il attend votre prière, parlez-Lui et... soyez béni !



 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com