Retour vers Les archives
a b
 

 

Alors qu’il était encore assez jeune, Moïse savait qu’il avait vécu des choses très particulières. Il était le seul enfant juif de sa génération, sa mère lui avait dit les choses. Et, il avait le privilège de vivre chez le roi d’Egypte et d’être élevé comme un prince.
Fort de sa place et assurément conscient d’être un miraculé, un jour Moïse tua un garde égyptien qui maltraitait un hébreux. Cela se sut et il quitta tout.
Quelques quarante ans plus tard, c’est Dieu qui se révéla à Moïse au milieu d’un buisson ardent, et qui le renvoya libérer son peuple de l’esclavage.
Là, Moïse commença par invoquer toute sorte de prétextes pour échapper à cette mission dont il ne se sentait pas capable. Le Seigneur insista et Moïse sous l’onction de Dieu partit libérer, organiser et conduire tout un peuple afin qu’il entre dans le pays promis.

Si nous connaissons Moïse comme quelqu’un d’extraordinaire, ce qui est bien réel. Il est souvent passé sous silence que tout ce que nous reconnaissons de grand en cet homme venait de Dieu. Son sauvetage, son intégration et sa formation à la cour, recueilli auprès de Jethro,… cela venait de Dieu.
En effet, la seule chose que Moïse a voulu faire tout seul s’est retrouvé être un échec. Oui, il a tué un égyptien, se croyant agir en toute discrétion et pensant ainsi sûrement avoir la faveur des hébreux…, rien ne s’est déroulé comme il l’a pensé. Ne maîtrisant plus rien, il est parti !

Quelle foi… !

Cette ironie est facile, car la foi de Moïse était grande (cf. Héb 11/23-29).
Comme vous peut-être, Moïse savait que Dieu voyait sa vie et veillait. Vous ne savez pas vraiment si c’est Dieu ou non, mais vous avez conscience qu’il y a comme une autorité qui veille sur vous. Alors, nous vous le disons, Dieu existe.

Pour Moïse, il fallait qu’il acquière la bonne mentalité pour devenir un instrument extraordinaire entre les mains du Créateur. Il avait 80 ans,…

C’est vieux… !
Normalement oui, mais pour Dieu le temps ne compte pas de la même manière que pour nous. Et Il lui a donné de la vaillance pour tout diriger pendant encore 40 ans.

Je ne sais pas si vous vivrez, comme Moïse, jusqu’à 120 ans, mais je sais qu’avec la même attention, Dieu scrute votre vie.
Votre foi, vous vous demandez si vous en avez, celle de Moïse était spéciale ; oui, il n’avait pas trop compris ni ce qu’il fallait croire, ni ce qu’il fallait faire, pourtant…

Comme pour lui, le Seigneur a quelque chose de spécial pour vous. Aujourd’hui, en Jésus-Christ, il n’est plus question d’Egypte ou autre pays, il est question simplement de foi et de paradis. De croire en Lui, le Fils de Dieu. De foi en sa vie, sa mort et sa résurrection, et de Lui faire confiance parce que c’est ce qu’il y a de meilleur qu’Il veut pour vous.

Ces quelques lignes ont un écho particulier chez vous, elles sonnent vraies… C’est juste parce qu’elles disent la vérité.

Jésus-Christ est la vérité, aussi la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ, de la Bible (Ro 10/17).

Ne faîtes pas taire ce que vous ressentez, mais, à la lumière de votre vie, de ce que vous avez traversé, de ce que vous vivez, comme Moïse, réalisez que Christ a toujours veillé.

Et si vous le désirez, Il peut se révéler et confirmer ce que vous ressentez.
Une seule condition, comme avec Moïse face au buisson de Dieu : ce sera à vous de vous approcher, ensuite, Il agira !

 

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com