Retour vers Les archives
Dimanche 27 janvier 2013
 
 
 


Jésus ajouta une parabole, … parce qu’on croyait qu’à l’instant le royaume de Dieu allait paraître. Il dit donc : Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite… Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire : Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous (Luc 19/11-14).
Vous avez bien compris, cette parabole parle expressément de Jésus Lui-même.
Dieu et Fils de Dieu, Il s’est fait homme afin de mourir à la croix, pour revenir un jour chercher les siens et juger ceux qui l’auront rejeté. Or, Dieu connaît les cœurs et Il savait que ses concitoyens Le haïssaient.

Les temps ont-ils changé ?
Certainement, au regard des progrès techniques, mais dans son quotidien, l’homme demeure le même. Oui, ses désirs, ses aspirations, ses relations aux autres restent humaines et intemporelles.
Et c’est dans ces conditions que Christ annonce que les hommes Le haïssent. Certes, pas tous, mais …

Quand dans une société, l’enrichissement est un but, au même titre que le pouvoir ; que le sexe et la séduction sont présentés comme ce qui est le plus structurant dans les relations hommes-femmes au mépris du corps qui ne devient qu’un instrument ; que ce que Dieu dit est considéré comme passé et à adapter au XXIème siècle ;… cela montre un profond rejet de Dieu, une haine.

La Parole de Dieu parle de la vanité des idoles. L’argent, le pouvoir et le sexe en font parties, et si nous avons tous la perception de l’éternité qui nous attend, il n’est pas bon de laisser les diverses pressions faire taire cette conscience.
En effet, personne n’échappera à la mort et les angoisses qui s’attachent à l’éternité génèrent bien plus de troubles que de bienfaits.

Job avait de l’argent, il avait de nombreuses richesses, il était reconnu et avait d’importants pouvoirs, de plus il avait une jolie famille. Cet homme était heureux de sa réussite, mais c’est le Créateur qu’il aimait par-dessus tout.
En un jour, Job perdit beaucoup : enfants, richesses, argent. Malgré la tristesse Job déclara la vanité de ces choses : Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L’Eternel a donné, et l’Eternel a ôté ; que le nom de l’Eternel soit béni ! (Job 1/21). Quelques temps plus tard c’est la santé que Job perdit. Là, amoindri, affaibli, souffrant et méprisé de tous, Job conservait son espérance.
C’est vrai que cet homme avait hâte de voir ses douleurs s’arrêter, c’est vrai que Job attendait la mort, mais non comme une fin. Job attendait de paraître devant Son Créateur.
Il savait qu’il verrait Christ et il avait au fond de son cœur le dépôt de Dieu : l’assurance de la vie éternelle par le pardon des péchés.
Le Seigneur n’attendit pas la mort de Job pour pleinement Se révéler, le bénir et le combler au-delà de tout entendement.

A l’inverse de Job, la Bible nous parle aussi de cet homme qui se satisfaisait de sa richesse et de son abondance. Mais Dieu lui dit : Insensé ! Cette nuit même ton âme te sera redemandée ; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il ? Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu (cp. Luc 12/16-21).
Oui,… faites attention !
Comme le sportif écoute son corps pour savoir si tout va bien ; écoutez votre cœur, aussi pour savoir si tout va bien.
Christ a un but, déposer en vous Sa paix, Sa joie et Son amour.
Soyez exigeant, ne vous satisfaites pas de l’abondance ou des richesses ici-bas. Tant mieux si vous réussissez, mais d’abord amassez-vous des trésors dans les cieux.
Croyez en Christ, demandez et… parce qu’Il vous aime, vous recevrez… !


 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com