Retour vers Les archives
   
   
 



Malheureusement, ça arrive. Dieu le sait et Il parle beaucoup de ces situations où les possibilités humaines ne suffisent pas. Et même si la médecine et les divers progrès techniques accomplissent des prouesses, tout n’est pas possible.
C’est frustrant, surtout si on considère aussi les difficultés personnelles rencontrées et qui sont parfois plus dures à assumer que bien d’autres choses : santé, famille, travail, argent, cœur, âme, amitié… Oui, longue est la liste de nos maux, d’autant plus qu’ils se combinent en sorte que dans certains cas ‘‘tout semble noir’’.

Dans la Bible, les montagnes sont régulièrement prises comme image pour symboliser des obstacles insurmontables. C’est face à eux que le psalmiste dans l’épreuve s’écriait : Je lève mes yeux vers les montagnes …  D’où me viendra le secours ? (Ps 121/1)

Que l’on croit en Dieu ou non, les épreuves font parties de la vie et elles ne sont jamais faciles à affronter.
Notre Créateur sait ce que nous vivons, et, pour répondre à tous ceux qui sont dans la difficulté, un jour, en revenant d’un voyage, Il vint près de la mer de Galilée et étant monté sur la montagne, il s’y assit. Alors s’approcha de Lui une grande foule, ayant avec elle des boiteux, des aveugles, des muets, des estropiés, et beaucoup d’autres malades. On les mit à Ses pieds, et Il les guérit (Mt 15/29-30).

‘‘Jésus s’assied sur la montagne’’.
Dieu est assis au-dessus de tout et au-dessus de tous. Ce qu’Il fit à tous ceux qui se sont approchés de Lui en est le témoignage avéré. Et parce que chez Dieu, il n’y a ni changement ni ombre de variation (cp. Ja 1/17), ce que le Seigneur a fait dans la vie de ces hommes et de ces femmes, Il peut encore le faire aujourd’hui.

Vivre la grâce de Dieu, contrairement à eux, n’implique plus de se déplacer sur une montagne. Aujourd’hui, c’est n’importe où, à n’importe quel moment que chacun peut vivre la grâce de Dieu, car c’est par la foi qu’on vient devant le Christ Jésus.

Naaman était lépreux. Général en chef, il faisait parti des nantis, mais, à cause de sa maladie, il n’hésita pas à partir sur le simple témoignage d’une enfant - esclave. Sa difficulté ne fut pas de monter une petite expédition pour recevoir une Parole de Dieu, son problème fut de croire à la simplicité de ce qu’il entendait.
Ses hommes ont mis en avant le célèbre ‘‘bénéfice-risque’’, soit : quel bénéfice (la guérison) pour quel risque (croire).
Naaman a pesé les choses et il a été béni, confondu par la bonté et la puissance de Dieu.

Au XXIème siècle, rien n’a changé. Le message de Christ, mort et ressuscité pour nos péchés est simple, mais vrai et efficace.

Aucune situation n’est trop compliquée pour Jésus-Christ. La seule difficulté dans ce que vous vivez, c’est VOUS  et votre foi

Jésus est toujours établi au-dessus de toute chose. Voulez-vous aller à sa rencontre ?

Si oui, il n’y a plus besoin d’expédition car c’est par la foi que l’on s’y rend. Celui qui s’approche de Dieu doit croire ceci : Dieu existe et Il récompense ceux qui Le cherchent (Héb 11/6 (PDV))

Faites comme Naaman, seul(e), chez vous… Evaluez le ‘‘bénéfice-risque’’ et… comme lui, choisissez la vie, afin de vivre (cp. De 30/19).

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact