Retour vers Les archives
Dimanche 30 novembre 2014
a b
 

Une naissance transforme. Déjà la vie des parents, puis par les œuvres plus ou moins importantes des futurs ‘‘grands’’, chaque ‘‘petit’’ influence le monde avec ce qu’il est.
Au cours des siècles, deux bébés au destin extraordinaire sont nés presque au milieu du massacre de leurs contemporains.
Moïse a échappé au meurtre systématique de tous les nouveaux nés de son âge. Ensuite, il n’a pu rester en vie qu’au travers de son adoption par la fille de Pharaon.
Jésus, quant à Lui, a vu sa naissance, prédite par l’Ecriture, exacerber la jalousie d’Hérode qui commandita le massacre de tous les bébés. Dieu fait homme, accomplissant parfaitement le plan parfait de Dieu pour le salut de tous les hommes, Jésus a été emmené en Egypte par Joseph et Marie afin d’y échapper.

Oui, ces deux hommes, qui ont marqué le monde, sont nés dans des circonstances plus qu’hostiles.

Que vous croyez ou non, la coïncidence n’est-elle pas frappante ?

Quand on y regarde de plus près, et en replaçant les choses dans leur contexte, cela gênait que par Moïse, le Seigneur révéla la loi et l’impossibilité de l’homme de ne jamais tomber dans le péché. Faire connaître à tous les hommes, les exigences de Dieu, Sa pureté, Sa puissance et Son autorité sur toute chose ne plaisait pas.

A qui cela pouvait-il déplaire ?

Pas à ceux qui aiment Dieu, car ne savez-vous pas qu’être ami du monde, c’est être ennemi de Dieu ? Celui qui veut être ami du monde se rend donc ennemi de Dieu (Ja 4/4). Or, le prince de ce monde, c’est le diable. Et c’est Lui qui trouvait terrible que le Seigneur se révèle dans Sa perfection.

Cela le dérangeait encore plus lorsque Christ, le Fils unique issu du Père se fit homme. Jésus savait que les sacrifices rappellent chaque année le souvenir des péchés, parce que le sang des taureaux et des boucs ne peut pas enlever les péchés. C’est pourquoi… le Christ dit d’abord : « Tu n’as pas voulu de sacrifices, ni d’offrandes, ni d’animaux brûlés sur l’autel, ni de sacrifices pour les péchés, ils ne te plaisent pas. » Et pourtant, la loi demande qu’on offre tous ces sacrifices. Le Christ dit ensuite : « Me voici, je viens faire ce que tu veux. » Le Christ supprime les anciens sacrifices, il les remplace par le sien. Oui, Jésus-Christ a fait ce que Dieu voulait. Il a offert son corps une fois pour toutes, et, avec tous ceux qui croient, nous sommes alors libérés du péché (Héb 10/3…10 (PDV)).

Le diable n’a pas apprécié que Dieu permette à chaque homme d’être soustrait au péché et donc à la condamnation. C’est vrai qu’au travers de ces mots, on pense à l’enfer et… peut-être certains se disent : ‘‘il y a le temps’’ ou ‘‘il y a plus urgent avant’’, mais c’est une erreur car la Parole de Dieu se vit dès ici-bas. Et Dieu agit chez tous ceux qui se confient en Lui.

En ce faisant homme, Jésus nous l’a montré. Parce qu’en Jésus-Christ, c’était Dieu en personne qui réconciliait le monde avec lui-même. Tout cela, du début à la fin, est l’œuvre de Dieu. Et si quelqu’un entre en communion vivante avec le Christ, il devient un homme nouveau, il est recréé. L’ancien état est dépassé. Ce qu’il était autrefois a disparu. La nouvelle création a déjà commencé ; voici : tout est devenu nouveau (cp. 2Cor 5/17-19 (PVV)).

Une vie nouvelle…
Dieu veut vous l’accorder, dès aujourd’hui.

Ça peut être difficile, mais, demandez à Dieu de vous donner cette foi.
Peut-être faut-il que vous mettiez un peu de côté ce que vous savez, votre assurance, pour ne pas parler de fierté…

Ayez cette déférence devant le Tout-Puissant et… Il agira… pour que vous sachiez combien Christ vous aime et combien Il vous veut du bien.

 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com