Retour vers Les archives
 
 
 


Avec un minimum d’expérience on s’aperçoit que face aux éléments naturels et malgré toutes nos connaissances, l’homme est bien démuni. Ne pas le reconnaître conduit très vite à des situations de danger et, entre autres, les réguliers accidents en mer ou en montagne sont là pour nous rappeler ces choses. De l’ado insouciant au guide expérimenté, personne n’est à l’abri.

Ce qui est trompeur, c’est que la plupart du temps la nature est, par nos latitudes, relativement clémente. Mais, de temps en temps la violence et la soudaineté de certains évènements nous prennent de court et nous conduisent à reconnaître notre impuissance face à de telles forces.

Parce qu’Il avait donné une ville aux siens, Dieu y a placé des eaux calmes et saines. Mais parce que ce peuple a méprisé les eaux de Siloé qui coulent doucement..., voici, le Seigneur va faire monter contre eux les puissantes et grandes eaux du fleuve... qui s’élèveront partout au-dessus de son lit, et se répandront sur toutes ses rives (cp. Es 8/6-7).
Oui, le Seigneur avait pris soin de placer dans sa ville une source qui coulait doucement afin que chacun, sans danger, puisse profiter de cette bénédiction. Cette source était près de la maison du roi (Né 3/15), un peu comme si, de chez Lui, le Seigneur répandait ses bienfaits sur tous les siens.

Mais l’homme veut toujours plus !

Non seulement, comme annoncé par Dieu, il en a subi les conséquences, mais il a persévéré en finissant par chercher à les dominer en construisant une tour : la tour de Siloé.

Mais, aux temps de Christ, comme un symbole, cette tour s’est écroulée en faisant 18 morts (Luc 13/4).
Toujours dans la métaphore, le Seigneur avait décidé que l’homme ne pourrait plus par ses agissements, s’élever au-dessus de ce que Dieu désire donner à chacun. Ce don c’est Christ, le Fils unique de Dieu qui a accompli la volonté du Père en offrant son corps une fois pour toutes en sacrifice pour nous purifier du péché et nous consacrer à Dieu (Hé10/10).

Depuis, cette eau qui vient de Dieu est accessible à tous et c’est par l’Esprit Saint que le Seigneur nous rend ce témoignage (cp. Ro 8/16).

C’est à une femme non-conformiste (c’est le moins que l’on puisse dire à cette époque), que Jésus proposa cette « eau de Dieu ». En effet, elle avait eu 5 maris et n’était pas mariée à l’homme avec lequel elle vivait.
Parce qu’Il sait que l’homme fait ce qu’il peut pour vivre, non seulement Christ n’a pas jugé cette femme (Jn 12/47), mais Il annonça que l’eau qu’Il lui donnera deviendra en elle une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle (cp. Jn 4/14).

Dieu ne fait acception de personne et cette promesse de l’éternité est aussi pour vous.
S’il est vrai que Jésus a pu dire les choses à cette femme ; ressuscité Il continue à confirmer Ses engagements pour tous. Oui, l’espérance de la vie éternelle a été promise... par le Dieu qui ne ment point (Ti 1/2).

Cette femme de Samarie a commencé par être interpellée, pour finir par croire et voir la gloire de Dieu se manifester dans sa ville.
Dieu ne change pas.
Et si ce message écrit ou si la prédication en ligne vous a touché, ne doutez pas...
En Christ Jésus, Dieu veut vous désaltérer. Son désir c’est vous combler et faire de votre vie une source de bénédiction.
Parce qu’elle avait soif, cette femme a pu voir sa triste vie changer.
Dieu a de grandes choses en réserve pour vous, pourquoi tergiverser... ?


 
 

 
 
Retour vers Les archives
 
 
Eglise Evangélique de Pentecôte - 166 avenue Albert Einstein 34000 Montpellier
 
Accueil | Prédications vidéos | Archives Mini Message | Plan du site | Recommander ce site | Newsletter | Qui sommes-nous | Bible | Témoignages
Actualité | Activités | Chorale | Commande CD | Ecole du dimanche | Liens | Contact



partenaires venezamoi.com
 
 
partenaires venezamoi.com